Carnet de voyage : San Francisco

Publié le par Pouet

L'étape finale de notre road trip aux USA de cet été était la fameuse ville de San Francisco. Avec la musique s'il-vous-plaît !

Carte d'identité de San Francisco :
Superficie : 121 km²
Population : 850 000 d'habitants à San Francisco même, et 7,4 millions dans la baie
- PIB par habitant : 74 815 $, soit le plus élevé des USA !
Taux de chômage : 3,5 % (2015)
Nombre de visiteurs : environ 18 millions par an.

Pour partir :
Papiers : passeport en cours de validité. Ne pas oublier de faire la demande d'ESTA (qui remplace la demande de visa ; coût : environ 14 €) pour pouvoir entrer sur le territoire américain.
Décalage horaire : 9 heures de moins qu'à Paris.

Durée de vol direct : 11h25 depuis Paris.

En savoir plus sur le site du routard.

Est-ce que la vie est chère à San Francisco ?
Le coût de la vie est assez semblable à celui de la France aux Etats-Unis. Cependant, à San Francisco, le logement est vraiment très cher. Le camping peut être un bon moyen d'éviter ces dépenses et de mieux gérer son budget, mais il faudra s'éloigner de la ville. Même les auberges de jeunesse restent chères. Nous avons choisi de nous éloigner du centre-ville et avons trouvé un bon plan sur Airbnb. Mais bon plan ne veut pas dire bon marché, et ces nuits ont été le gros du budget dodo du voyage, avec celles de Seattle.
Si vous choisissez, comme nous, de vous éloigner, essayez de trouver un logement près du BART ou d'autres transports en commun. En effet, se garer dans San Francisco est vraiment compliqué et cher, et la voiture n'est pas le moyen le plus agréable pour visiter la ville.
Il faut être vigilant sur la taxe fédérale (qui varie suivant l'état dans lequel vous vous trouvez) qui n'est jamais prise en compte sur les prix indiqués, que ce soit au restaurant, en magasin, etc. De la même manière qu'au Canada, au restaurant il faut aussi compter le pourboire (au minimum 15 % sauf si vous n'êtes pas content du tout). Il n'est cependant pas habituel de donner des pourboires dans les fast-foods.

Pour payer sur place, nous avons choisi de retirer sur place car la banque de mon petit bichon (BNP Paribas) a un partenariat avec la Bank of America ; tous ses retraits sont donc sans aucun frais (au taux actuel donc, sans commission). C'était très intéressant, bien plus que faire du change. D'autres banques ont sans doute ce genre de partenariat !
Il faut aussi savoir que tout est moins cher lorsqu'on paie en liquide : l'essence, mais aussi les hôtels que vous payez sur place peuvent faire une ristourne lorsque vous payez en cash, etc.

Remarque sur les formalités d'entrée sur le territoire américain : lorsqu'on arrive aux USA par avion, il est nécessaire d'avoir préalablement fait une demande d'ESTA ; mais si comme moi vous y arrivez par bus ou train ou tout moyen de transport autre que l'avion, l'ESTA est inutile et vous l'aurez pris pour rien (comme moi !). A la frontière, on doit tout de même payer des frais de 6$ (administratifs je crois).

Nos vacances à San Francisco

Après un peu plus de deux semaines à rouler dans les grands espaces américains, nous avons choisi de passer cinq nuits, et quatre jours pleins, à San Francisco pour découvrir la ville et avoir un rythme plus tranquille.

If you're going to San Franciscoooo...

La voiture n'est pas nécessaire à SF : les transports en commun sont bien pensés et on peut s'en satisfaire. Cependant, nous n'avons rendu la voiture que le lendemain de notre arrivée pour pouvoir aller de l'autre côté du pont plus facilement.

Golden Gate Bridge - San Francisco

Golden Gate Bridge - San Francisco

Nos activités à San Francisco :

  • le Golden Gate Bridge : c'est le symbole de San Francisco, il est incontournable lorsque l'on s'y rend. Malheureusement, il est souvent embrumé, mais ça n'enlève rien à sa stature ! On peut traverser le pont en louant des vélos, ou à pied, ou en voiture. En voiture, le trajet retour, vers San Francisco, est payant. On ne l'a su qu'après, mais il aurait été judicieux de payer au préalable le péage, pour éviter un éventuel problème avec l'agence de location (que nous n'avons pas eu). 
  • Chinatown : un quartier plein de vie, avec plein de petites échoppes où l'on vend de tout, une promenade agréable.
  • North Beach : le quartier italien. Toujours une promenade agréable, nous avons fini assis au pied de l'église Sts Peter & Paul, sur Washington Square. Rien d'incontournable ici, mais si vous avez le temps, après la promenade près du pont, pourquoi pas !
Entre Chinatown et North Beach

Entre Chinatown et North Beach

  • Shopping dans le Downtown Union Square : une avalanche de boutiques vous attend dans le coeur de San Francisco. Plus l'euro est fort par rapport au dollar, plus il vaut le coup d'acheter et de se faire plaisir. Nous avons visité le grand magasin Levis de Market Street, entre autres. 
  • Union Square : mais quelle déception ! Nous n'avons pas ressenti le bourdonnement, mais elle reste une place avec des escaliers où se reposer, et à chaque coin de la place, un coeur décoré par un artiste, et vendu chaque année aux enchères pour être remplacé par de nouveaux coeurs. 
Union Square

Union Square

  • la Coit Tower : du haut de cette tour à l'entrée pas donnée (7$), on peut admirer la baie de San Francisco comme de nulle part ailleurs. Alors oui, ça se mérite, il faut y arriver à cette tour, mais une fois atteinte, on profite de la vue. Au rez-de-chaussée de la tour, on peut voir des fresques représentant des scènes des années 1930, plus ou moins bien dessinées, mais qui fourmillent de détails.
    Le nom de la tour n'a rien de tendancieux, c'est simplement le nom de famille de sa fondatrice !
Vue de la Coit Tower

Vue de la Coit Tower

  • Promenade sur le Pier 39 : on a vu des otaries, ça oui ! Il y avait foule, mais c'est l'image de San Francisco, et elle est pas désagréable quoi qu'on en dise. Cependant, je vous déconseille d'y manger (mon petit bichon rêvait de manger chez Bubba Gump, grand mal lui en fit... on y a mangé, mais on n'y retournera pas, et je vous déconseille d'y aller (le rapport qualité-prix y est déplorable)).
  • Dans le quartier de Fisherman's Wharf, on a pointé le bout de notre nez dans l'International Spy Shop : le magasin idéal de James Bond ! Beaucoup de gadgets inutiles, des technologies inutiles pour la majorité d'entre nous, mais c'est toujours marrant de voir ce qu'on est capable d'inventer !
  • Nous avons profité de notre passage sur le port pour embarquer pour une promenade dans la baie (30$/personne pour une balade d'une heure) ; on passe sous le pont, on fait le tour d'Alcatraz, à défaut d'avoir anticipé suffisamment pour visiter l'île (plus d'un mois à l'avance, il n'y avait plus de places !). Une jolie vue de SF dans sa brume éternelle... Par contre, n'oubliez pas le coupe-vent, c'est pas une balade qui réchauffe !
  • Sans oublier le musée mécanique, où on s'est bien amusés ! C'est un musée plein de machines surprenantes. Certaines d'entre elles ont plus de 100 ans et fonctionnent toujours. Vous trouverez des diseuses de bonne aventure, des tests de force (échoués lamentablement pour ma part), des mini-scènes de spectacle, etc. Peu de jeux coûtent moins de 50 p, mais c'est amusant d'y déambuler et de tester deux trois machines. 
Fisherman's Wharf - San Francisco
Fisherman's Wharf - San Francisco
Fisherman's Wharf - San Francisco

Fisherman's Wharf - San Francisco

  • nous nous sommes rendus dans Russian Hill pour jeter un oeil sur Lombard Street (dont je n'avais jamais entendu parler avant d'y passer) : on y a tourné beaucoup de courses poursuite en voiture au cinéma. Du coup, la rue est toujours pleine de voitures qui, elles, sont loin de faire une course poursuite... La rue est jolie et fleurie, mais moi, les voitures, ça n'est pas mon dada.
  • toujours dans le quartier de Russian Hill, nous avons fait une promenade autour de Green Street, comme recommandé par le routard ; on peut y voir de jolies maisons, et ça fait les mollets !
  • nous avons visité le superbe quartier de Mission et ses nombreuses rues pleines de fresques colorées et surprenantes, en particulier la Balmy Alley. Mission pourrait être mon quartier préféré ! C'est un vrai musée à ciel ouvert ! Je trouve en plus qu'il se dégage une authenticité de ce quartier, on sent moins le tourisme à plein nez...
    Dans le même genre, une promenade dans Haight Ashbury permet aussi d'admirer de l'art de rue (et on peut aussi y découvrir un magasin de vêtements surprenant : Decades of Fashion, avec des pièces vieilles de plus de 100 ans !). 
Mission - San FranciscoMission - San Francisco

Mission - San Francisco

  • nous sommes passés devant les Seven Painted Ladies, les sept jolies maisons colorées face à Alamo Square... mais Alamo Square était en travaux à ce moment là et nous n'avons pas pu nous y promener... !
  • le Golden Gate Park : un parc auquel ceux de Vancouver et de ses environs n'ont rien à envier... Vous me direz, pour ce qu'on en a vu, on est qui pour juger ? En effet, à la fin d'un voyage où le porte-monnaie saigne un peu, tous les coins recommandés par le routard sont payants (8$ pour le jardin japonais, par exemple), ce que je trouve un peu inadmissible... Du coup, nous sommes restés dans les zones gratuites, et on n'en gardera pas un souvenir impérissable.
  • le Cable Car Museum : le Cable Car, encore une poule aux oeufs d'or bien exploitée (à 7$ le ticket, ça fait mal). Avec mon petit bichon, on a fait souffrir nos pieds et les vallons de SF n'ont plus de secrets pour eux. Mais par contre, c'est avec bonheur et volupté que nous sommes entrés gratuitement dans ce très chouette musée du Cable Car. Et oui, on n'y croyait pas non plus, mais c'est gratuit ! Et c'est très instructif ! On y apprend le fonctionnement du mythique cable car, sa naissance, sa vie, son oeuvre, etc. Une visite très intéressante !
Cable Car Museum

Cable Car Museum

Mes coups de coeur culinaires :

  • les burgers de chez Pearl : on y est allés deux fois, et les deux fois on s'est régalés. Ces burgers sont goûteux, la viande est bonne (une fois n'est pas coutume), c'est copieux et pas cher. Bref, filez-y ! (Pearl's Deluxe Burgers, 708 Post Street)
  • la glace à l'azote de chez Smitten Ice Cream (Haight Ashbury, 432 Octavia Street) : ok, les glaces n'y sont vraiment pas données. Mais elles sont vraiment onctueuses, délicieuses, et la glace au chocolat que nous avons partagées restera dans ma mémoire !

J'ai par contre été très déçue par les glaces Ghirardelli, recommandées par le routard, qui n'ont rien de dingue à mon avis.

A ne pas manquer à San Francisco :

  • le Golden Gate Bridge, bien évidemment... Une promenade à vélo aurait pu être très chouette, mais peut-être quand on passe plus de temps à SF...
    Et qu'il fait moins frisquet !
  • le quartier de Mission et ses rues pleines de surprises et de couleurs !
  • le Cable Car Museum, qui retrace la vie du symbole même de la ville !

San Francisco est quoi qu'il en soit une ville très agréable où il fait bon se promener. Pour moi, découvrir San Francisco, c'est avant tout marcher dans ses rues escarpées et la traverser de long en large !

A savoir sur San Francisco :

Même l'été à San Francisco, il ne fait pas chaud chaud. Du moins, pendant les quatre jours passés là-bas, nous avons eu entre 18 et 20°C. On peut dire que ça nous changeait de la Death Valley ! Pensez à bien vous couvrir en soirée et le matin. Il y a aussi souvent une brume sur la ville (d'où le surnom de Fog City), qui s'est toujours dissipée pour nous dans l'après-midi, mais qui peut nuire à la contemplation du pont, malheureusement !

N'oubliez pas aussi, si vous voulez visiter l'île d'Alcatraz et pas seulement en faire le tour en bateau, qu'il faut vous y prendre à l'avance pour réserver. Lorsque nous avons voulu le faire, un bon mois avant notre séjour là-bas, tout était plein (certes, c'était l'été, donc la période de plus forte affluence). Vous me raconterez ! :)

Be sure to wear some flowers in your hair...

Publié dans Pouet autour du monde

Commenter cet article

Stéphanie et Daniel 14/12/2016 21:15

super voyage ...aller hop hop hop Mimi , on y va tous ensemble LOL

Pouet 15/12/2016 07:24

Haha bon voyage alors ;)

Mimi 03/12/2016 13:34

Alors là ma petite Pouët, je n'ai qu'une envie, suivre tes traces à SF. Tu as bien fait passer l'envie d'y séjourner plusieurs jours. Tu y es restée quatre jours, et je vois qu'il y a de quoi faire. Par contre, j'ai bien retenu qu'il fallait y aller avec plein de dollars en poche ! Super voyage ! Merci Pouët ! Quand SF s'allume...

Pouet 04/12/2016 11:52

Merci Mimi pour la visite de SF sur mon blog ! Et dis-le moi if you're going to San Franciscooooo... ;)