Voyager avec Corsair

Publié le par Pouet

Avec mon petit bichon, nous sommes partis en dernière minute cet été pour la Réunion, avec Corsair !

Chaque place est pourvue d'une loupiote et d'un Ipad, qui est cependant un peu compliqué à manoeuvrer (il faut le toucher du bout de l'ongle pour qu'il fonctionne, et ça à l'aller comme au retour). Sur la tablette, on trouve des films récents (par exemple Marie-Francine) et variés, avec quand même pas mal de choix. Il y a également quelques jeux et de la musique, et le suivi de l'avion en direct.

Les sièges sont confortables (ici aussi, les appuis-tête dont les bords peuvent être rabattus ce qui permet d'être plus à l'aise). On est à l'aise au niveau des jambes (j'ai testé furtivement pour vous), même si à l'aller comme au retour nous avons eu la chance d'être placés près des issues de secours (à notre demande) ce qui nous a permis d'avoir de la place pour dormir, car nous avons pris des vols de nuit pour que ça passe plus vite (en ce qui me concerne, je n'ai fait que manger et dormir dans l'avion, mais mon petit bichon a regardé des films).

A notre place, on trouve un petit sachet qui contient un masque de nuit, des bouchons d'oreilles et des écouteurs, ainsi qu'un oreiller et une couverture. La température de la cabine était agréable et j'ai dormi sans bouchons d'oreilles lors des deux trajets, l'avion était plutôt silencieux pour un avion. Par contre, j'ai trouvé l'équipe pas toujours très professionnelle : si à l'aller, nous avons été très bien accueillis et servis, au retour, l'avion était peu rempli et dans notre compartiment, certains personnels de bord se sentaient un peu trop cool : l'un des stewards m'a bousculée à plusieurs reprises, et ils parlaient tous forts dans la zone où sont conservés les repas (vu que nous étions à côté et que je n'avais pas utilisé les bouchons d'oreilles, ils m'ont empêchée de dormir). Vous me direz : pourquoi ne mettais-tu pas tes bouchons au lieu de ronchonner, Pouet ? Excellente question, mais j'étais au chaud sous la couverture et je n'avais pas envie d'aller fouiller dans ma pochette que j'avais mise sur le siège à côté de mon petit bichon. Cependant, je ne parle que de ceux qui étaient en charge de notre partie de l'avion, et pour avoir croisé d'autres stewards (au retour, le personnel était très majoritairement masculin), ils ne semblaient pas dans le même état d'esprit que "les nôtres".

Nous avons eu lors des deux vols un repas inclus avec plat chaud, boisson au choix et boisson chaude à la fin. A l'aller et au retour, les menus étaient différents et plutôt bons. Nous avons eu également un petit déjeuner lors des deux vols. La vaisselle était jetable comme souvent dans les compagnies aériennes, la seule qui m'ait montré le contraire était OpenSkies.

Nourriture à bord !Nourriture à bord !Nourriture à bord !

Nourriture à bord !

Le vol était moyennement ponctuel, nous sommes partis avec du retard à l'aller et arrivés en retard du coup, mais au retour nous sommes arrivés avec dix minutes d'avance, hourra ! Nous avons pris nos billets trois jours avant notre voyage (c'était de toute façon de la dernière minute, après nous avons essayé de trouver les meilleurs prix, le meilleur que nous ayons constaté était le lundi pour un départ le vendredi, à 800 €... nous nous sommes décidés le mardi, pour 884 € aller-retour, zut ! Mais l'inflation ne faisait que commencer et les billets ont dépassé les 1 000 € allègrement et ce sur toutes les compagnies !).

Finalement, je suis quand même assez satisfaite de ces vols, mais surtout parce que le fait d'avoir pris des vols de nuit (proposés par toutes les compagnies) a fait que ça a passé super vite ! On a quand même tout le confort pour qu'un long vol se passe bien (Ipad, repas inclus, température de la cabine) et je ne serais pas contre repartir avec Corsair, en espérant quand même que le vol soit suffisamment plein pour que tous les personnels de bord restent professionnels.

Publié dans Pouet autour du monde

Commenter cet article

Mimi 19/08/2017 14:06

Quand la durée de vol est assez longue, les stewards et hôtesses finissent toujours par se relâcher... la fatigue je suppose ! Ou alors, il faut voyager en première classe... Mais la compagnie Corsair n'est pas mal en général.

Pouet 22/08/2017 15:11

A l'aller ils ont été au top tout le long, mais là dès le début tu sentais qu'ils étaient à la cool (d'ailleurs l'un des stewards avec qui nous avons parlé nous l'a clairement dit). Qu'on soit relâché soit, mais qu'on soit incorrect, je trouve pas ça cool !