Mémorial de la Shoah à Paris

Publié le par Pouet

Comme vous l'avez peut-être constaté de par mes lectures, la seconde Guerre Mondiale, ses causes et son triste déroulement, est une période de l'histoire sur laquelle je me documente.

C'est donc avec plaisir que j'ai accompagné mon petit frère et sa petite amie pour visiter le Mémorial de la Shoah à Paris, dans le 4e arrondissement. L'entrée y est gratuite pour tous, seul l'audioguide que l'on peut prendre (mais qui globalement répète le contenu des panneaux) est payant et coûte 5 euros (c'est un audioguide uniquement pour la partie permanente de l'exposition).

La visite commence par le mur des Noms : avant même d'entrer dans le musée à proprement parler, on découvre un mur dans lequel sont gravés les noms des 76 000 Juifs déportés durant la seconde guerre mondiale. C'est un choc terrible de voir cette liste qui n'en finit pas...

Mur des Noms - Mémorial de la Shoah

Mur des Noms - Mémorial de la Shoah

En ce moment, l'exposition se déroule en trois parties :

  • l'exposition permanente qui retrace tout le déroulement de la seconde guerre mondiale, l'histoire de l'antisémitisme, par le biais de documents et de photos privés qu'il est donc interdit de prendre en photo. On a également la chance de pouvoir voir des vidéos de témoignages de survivants des camps de concentration, pleins d'émotion, mais également des vidéos de gens ayant sauvés des Juifs, et même des vidéos d'anciens officiers nazis filmés à leur insu... Des documents rares et précieux, qui ajoutent à la mémoire et qui permettent de mieux saisir toute l'ampleur de ce qui s'est passé. C'est une visite très bien faite, et si vous avez l'occasion de profiter de la visite guidée gratuite, qui a lieu tous les dimanches à 15h, ce n'en sera que plus vivant et intéressant. J'ai eu la chance de visiter en même temps qu'un établissement qui profitait d'une visite guidée et les propos du guide étaient vraiment passionnants.
  • l'exposition temporaire sur le procès de Klaus Barbie : Klaus Barbie, surnommé le "boucher de Lyon", a été un officier SS qui était responsable de la Gestapo à Lyon. Son procès a mis longtemps à pouvoir avoir lieu, car Klaus Barbie a dû être traqué des années durant pour pouvoir être jugé pour crime contre l'humanité. C'est le premier procès d'assises à avoir été filmé en France, et on peut de ce fait voir au Mémorial de la Shoah de nombreux extraits de l'audience, mais aussi des documents de l'accusation (en particulier le fameux télégramme signé de la main de Klaus Barbie, ayant mené à la rafle de 44 enfants). C'est une exposition très riche, pour laquelle il est également possible de suivre une visite guidée : le 6 juillet 2017 de 19h30 à 21h ou le 7 septembre 2017 aux mêmes heures. Cette exposition est visible jusqu'au 15 octobre prochain.
  • l'exposition temporaire sur la BD et la Shoah : cette exposition a pour but de montrer comment le monde de la bande dessinée s'est emparé du terrible thème de la Shoah. Je ne vais pas vous cacher que c'est une partie que nous n'avons pas pris le temps de visiter. Les visites guidées à venir auront lieu le 8 juin 2017 et le 27  juillet 2017 de 19h30 à 21h. Cette exposition est visible jusqu'au 30 octobre prochain.
Mémorial de la Shoah - crypte

Mémorial de la Shoah - crypte

J'envisage sérieusement d'y retourner pour pouvoir profiter d'une visite guidée qui rendrait sans doute la visite encore plus parlante et bouleversante.

Si vous passez par Paris, visitez ce lieu de mémoire.

Publié dans Pouet prend l'air

Commenter cet article

Mimi 10/06/2017 11:02

Je reviens de Paris mais je n'ai pas visité ce lieu. Étant accompagnés de Théo, nous avons plutôt visiter les musées d'Histoire naturelle et de la paléontologie. Bien sûr, nous sommes allés saluer la grande dame, puisque le but premier de notre escapade était de voir la Tour Eiffel. Mais je garde en mémoire ce lieu à visiter et qui me rappelle l'excellent livre de Beate et Serge Klarsfeld "Mémoires".

Pouet 21/06/2017 21:40

Tu nous montreras un peu ce que tu y as vu ?