Le Festival Paris est Ludique édition 2017

Publié le par Pouet

Avec mon papa et mon petit bichon, nous nous sommes rendus dans ce festival de jeux qui nous a permis de passer un excellent moment !

Le festival est organisé en différents espaces :

  • le royaume d'Alice, où on peut jouer en famille et surtout avec les petits, dès 2 ans
  • le village ludique où (presque) tous les éditeurs sont présents pour présenter leurs jeux mais aussi pour faire jouer les visiteurs
  • l'espace jeux de demain, où des gens viennent proposer leur prototype et le faire tester par les visiteurs, qui ensuite décernent le prix du meilleur jeu !
  • l'espace tournois, où les visiteurs peuvent s'affronter en jouant à des jeux plus ou moins connus (attention, nous aurions aimé jouer à Code Names, mais il n'y avait plus de places à réserver déjà quelques jours avant le début du festival, et sur place, les places restantes partent également très très vite (lorsque papa a essayé de réserver, une demi-heure après le début du festival, il n'y avait plus de places). J'imagine cependant que cela dépend des jeux et de leur popularité !
  • les espaces jeux à volonté, jeux de rôle, jeux de figurine où on peut jouer à l'infini et au-delà !
  • d'autres espaces : associations, événements, boutiques...
Plan du PeL 2017

Plan du PeL 2017

En ce qui nous concerne, nous avons principalement erré dans le coin des jeux de demain : les visiteurs se transforment alors en jurés qui jugeront quel est le meilleur jeu parmi les prototypes proposés ! Mission plus que difficile !

Nous n'étions présents qu'un jour, nous avons donc choisi de jouer aux jeux de la catégorie "Famille", moins longs que ceux de la catégorie "Expert", ce qui nous permettait d'en tester plus pour être plus pertinents en tant que jurés !
Nous avons testé des jeux de styles très différents, et le plus difficile était de dire à la fin lequel nous avions préféré. N'en choisir qu'un seul est une véritable torture !!!

Les bons jeux que j'espère voir édités un jour auxquels j'ai joués :

  • Carmen Sandiego : même si nous avons gagné très vite d'après les créateurs du jeu, grâce à un tirage très chanceux, j'ai apprécié de tester ce jeu ! C'est un jeu coopératif où, à chaque tour, un seul des joueurs a le droit de donner des ordres aux autres. Le but est de réaliser des objectifs en alignant des cartes (par exemple, amener le pion jaune à Téhéran avec une paire de jumelle, et les joueurs doivent, face cachée, mettre des cartes déplacement et objet qui permettront effectivement au pion jaune d'aller à Téhéran avec la paire de jumelle... si la mission n'aboutit pas lors de ce tour, les cartes sont alors défaussées (et les objets détenus par le pion jaune, perdus !) qui permettent d'obtenir des indices sur la localisation de Carmen Sandiego. Après obtentions de 5 indices, on sait enfin la ville dans laquelle elle se trouve et on peut aller la capturer !
  • Coucou Petite Perruche : le nom de ce jeu n'emballait pas particulièrement papa, qui imaginait déjà un jeu très moyen pour enfants... Que nenni, le titre de ce jeu est une référence à un sketch de François Damiens (le tatoueur, sketch que je ne connais pas pour ma part). Et donc, dans ce jeu, l'objectif est de se faire tatouer ! De tatouer notre personnage en marquant un maximum de points. On pioche donc des cartes tatouage, des cartes tatoueur, et il faut essayer de faire les meilleures combinaisons, ne pas hésiter à tatouer le voisin et avoir les tatouages les plus originaux pour se démarquer ! Sans oublier son style de prédilection (Abstrait, Noir & Blanc, A la con, Tribal, OldSchool ou Japonais), qui rapporte des points si nous en sommes son meilleur représentant... !
    C'est un jeu facile d'accès mais amusant et rapide !
  • Dig Out : chaque joueur incarne un prisonnier qui a pour but de s'échapper de la prison dans laquelle il est coincé en creusant un tunnel. Mais pas question de coopérer avec ses petits camarades, ici c'est chacun pour soi ! Deux actions par joueur et par tour, c'est un jeu où on n'attend pas longtemps son tour. On peut se déplacer, creuser, fabriquer des objets (une pelle, rien de tel pour creuser, parce qu'avec une cuillère ça risque d'être long !), racketter un autre joueur, entrer dans un gang, fouiller une pièce, etc. C'est un jeu qui m'a bien plu, même si j'ai un petit doute quant à la rejouabilité : je ne suis pas sûre que les parties se distinguent beaucoup les unes des autres.
  • Knights Quest : si je n'ai pas trouvé que ce jeu méritait d'être dans la catégorie Famille, c'est un bon jeu complet et intéressant. Dans ce jeu, l'objectif est de gagner le maximum de points en tuant des monstres, en obtenant des objets d'équipement, etc. C'est un jeu assez classique mais auquel il ne me déplaira pas de rejouer si j'en ai l'occasion !
  • La grande évasion : c'est un très bon jeu pour deux dans lequel chacun des joueurs a pour but de faire évader ses gladiateurs prêts à entrer au combat dans l'arène. Les joueurs doivent placer des cartes tunnel de façon à faire évader leurs héros, mais pas ceux de l'adversaire ! Et si par hasard, le tunnel amène un gladiateur de chaque couleur dans l'arène, c'est le combat assuré ! Si ce jeu sort, je pense que je l'achèterai avec plaisir ! Je ne mets pas l'image du jeu car depuis l'envoi du prototype au festival, le jeu a beaucoup changé (il était initialement prévu pour 2 à 8 joueurs !).
  • Silence, on vole : dans ce jeu par équipe (ou en solo), le but est d'entrer dans la demeure de la riche duchesse et de lui voler un maximum de choses... pour avoir au final le plus gros butin ! Le jeu se passe en 14 tours, les joueurs choisissent tous une carte parmi les 5 qu'ils ont en main, qui déterminera le nombre de mouvements qu'ils peuvent faire (valeurs allant de 2 à 8). Mais attention, si la somme des cartes choisies par les joueurs dépassent le seuil de tolérance de la duchesse, elle sera réveillée et le tour est perdu ! Il ne faut donc pas être trop gourmand... Pour le coup, ce jeu est un jeu réellement familial, plaisant et accessible aux enfants. 

J'aurais beaucoup aimé jouer à Crime Scene, mais on n'a pas eu le temps ! Nous en avons testé d'autres, qui ne m'ont pas plu ou m'ont laissée plus indifférente... Mais il faut quand même saluer le travail de tous ces créateurs et le courage de présenter leur travail en affrontant la critique (quoi qu'il n'est pas évident de dire quoi que ce soit quand on imagine le travail derrière !).

Mes coups de coeur Paris est Ludique
Mes coups de coeur Paris est Ludique
Mes coups de coeur Paris est Ludique
Mes coups de coeur Paris est Ludique
Mes coups de coeur Paris est Ludique

Mes coups de coeur Paris est Ludique

C'était la première fois que je venais à ce festival,
et c'est avec plaisir que j'y retournerai l'année prochaine, si j'en ai l'occasion !

Commenter cet article

Mimi 27/06/2017 21:58

Je ne savais pas qu'un tel festival existait et surtout qu'il attirait autant de monde. On se dit qu'avec les technologies actuelles, ces jeux de société sont en voie de disparition, mais là tu nous prouves le contraire. Merci petite Pouët pour ce partage.

Pouet 28/06/2017 08:05

Il existe beaucoup de festivals de ce genre ; les plus connus outre celui-ci sont à Parthenay et à Cannes... suivant où tu vis, tu peux en trouver un dans les environs !