Villages of Valeria, un jeu sans temps mort !

Publié le par Pouet

Nos amis avaient participé au Kickstarter du même nom, et l'ont amené lors de leur visite chez nous...

Contexte du jeu :

Dans Villages of Valeria, chaque joueur incarne un baron dont le but sera de développer son village en y construisant les plus beaux bâtiments et en y attirant les meilleurs aventuriers... C'est un jeu pour un à cinq joueurs de plus de 14 ans, qui dure environ 45 minutes.

Déroulement du jeu :

Les cartes bâtiment ont deux usages : un usage "bâtiment" avec leur coût (pour la ferme, deux bois, une magie et une pierre), et leur pouvoir (pour la ferme, une ressource nourriture disponible lors de l'action construire), et si on les prend dans l'autre sens, un usage "ressource" qu'on peut mettre sur son château (pour la ferme, une nourriture).

Villages of Valeria - photo Philibertnet

Villages of Valeria - photo Philibertnet

A son tour, le joueur actif choisit une action parmi celles-ci :

  • récolter : piocher trois cartes bâtiment
  • développer : défausser une carte (attention, il n'y a pas de défausse à proprement parler, les cartes défaussées sont placées sur les cartes à piocher face visible) pour pouvoir ajouter une carte bâtiment à son château en tant que ressource. Cette carte ne pourra donc plus être construite en tant que bâtiment.
  • construire : on place un jeton or sur chaque ressource nécessaire à la construction du bâtiment (outre celles disponibles via les bâtiments construits) pour ensuite poser le bâtiment devant soi. Le château, lui, fournit une ressource au choix. J'ai quatre pièces d'or disponibles, je ne peux donc construire que des bâtiments qui nécessitent au plus quatre ressources, si je n'ai pas de ressource supplémentaire via mes constructions.
    Les jetons or sont donc placés sur les disques jaunes devant chaque ressource, et ne sont plus disponibles jusqu'au prochain tour du joueur. Les jetons or peuvent être posés sur les ressources disponibles dans les villages adverses, mais ils ne seront pas récupérés. Le joueur pioche également une carte.
  • recruter : se défausser d'un jeton or pour recruter un aventurier
  • taxer : prendre un jeton or et une carte bâtiment

Il place alors la figurine château dans le carré correspondant à l'action choisie.
Le vrai point fort de ce jeu est que, lors du tour d'un joueur, les autres joueurs vont également pouvoir être actifs. En effet, si le joueur actif choisit une action, les autres joueurs peuvent la faire en version soft :

  • récolter : piocher une carte bâtiment
  • développer : défausser deux cartes pour pouvoir ajouter une carte bâtiment à son château en tant que ressource. Cette carte ne pourra donc plus être construite en tant que bâtiment.
  • construire : construire un bâtiment au choix (si on a suffisamment de jetons or disponibles pour réunir toutes les ressources nécessaires ; attention, il n'est pas question de récupérer les jetons or utilisés précédemment tant que le joueur n'est pas actif)
  • recruter : se défausser de deux jetons or pour recruter un aventurier
  • taxer : prendre une carte bâtiment

Le jeu se termine lorsque l'un des joueurs a 10 bâtiments/aventuriers devant lui.

Villages of Valeria
Villages of Valeria

Villages of Valeria

Le gagnant n'est pas le premier à atteindre les dix bâtiments/aventuriers, mais le joueur qui comptabilise le plus de points en ajoutant les points de chacun des bâtiments/aventuriers. Cela dit, plus on a de bâtiments, plus on a de chance de gagner !

Mon avis sur ce jeu :

Ce jeu n'est pas sans rappeler Citadelles, dont je ne vous ai pas encore parlé, mais il est plus rapide et facile d'accès. Le fait d'être presque toujours en action évite l'ennui et permet d'embêter les autres (pourquoi choisir une action qui arrangerait mon adversaire ?). Cependant, au-delà du choix des actions, il y a peu d'interactivité. C'est cependant un jeu plaisant et facile à expliquer et à prendre en main. Un bon moment de jeu !

Publié dans Pouet joue

Commenter cet article

Mimi 06/04/2017 23:16

À la lecture, cela me semble compliqué. Mais j'ai déjà remarqué qu'en jouant, souvent il n'en ai rien. Je vois que tu continues ton exploration des jeux. Tu vas bientôt pouvoir ouvrir une salle et devenir "grand maître" de jeux de stratégie !

Pouet 07/04/2017 08:09

Et oui Mimi, si tu voyais notre ludothèque ;)
En ce qui concerne ce jeu, il n'est pas très compliqué malgré les apparences.