La trilogie du Siècle, par Ken Follett

Publié le par Pouet

Ces dernières semaines, j'ai le nez plongé dans les livres de Ken Follett. Trois tomes à avaler, ça va vous occuper !

La trilogie est composée de trois tomes (quel scoop me direz-vous) : La Chute des Géants, L'Hiver du Monde, Aux Portes de l'Eternité.

Trois tomes qui nous font grosso modo traverser le siècle dernier (d'où le nom de la trilogie, héhé !).

De quoi ça parle ?

Durant les trois tomes, on suit quelques familles vivant aux quatre coins du monde (USA, Angleterre, Russie, Allemagne) et on va voir les membres de ces familles vieillir, mûrir, avoir des enfants, mourir mais avant ça, vivre dans le contexte que le siècle dernier a été !

Le premier tome commence autour de 1905, alors que les inégalités entre les riches et pauvres étaient considérables et on commence par passer beaucoup de temps avec Billy Williams, qui pour son treizième anniversaire, gagne un boulot dans la mine (chouette !). Sa soeur Ethel vit quant à elle à Ty Gwyn, la grande maison bourgeoise du coin, où elle tombe sous le charme du comte Fitzherbert. Mais on ne va pas rester dans le Pays de Galles tout au long du roman : on va ensuite partir en Russie, à la rencontre de Lev et Grigori, jeunes hommes pris au coeur de la révolution russe. Lev est un vrai coureur de jupon dont son grand frère Grigori prend soin depuis la mort de leurs parents. Grigori rêve d'immigrer pour l'Amérique, et son objectif est d'économiser suffisamment d'argent pour fuir outre-Atlantique avec son frère... Mais c'est compliqué au vu de son petit salaire, et de son frère sur lequel il doit sans cesse veiller. Lorsqu'il rencontre Katerina, il fond pour elle, mais elle lui préfère son frère. Encore une fois, Grigori se sacrifie pour son frère et met de côté ses sentiments pour privilégier le bien être de son frère.
On ira aussi rencontrer Gus Dewar, homme politique américain, qui va essayer d'oeuvrer pour la paix à l'aube de la première guerre mondiale... Et on voit petit à petit le monde sombrer dans le conflit international que l'on connaît... On suit nos personnages au sein de la tourmente, et on les quitte dans les années 1920...

Dans le 2e tome, on retrouve nos héros, leurs enfants (même si certains ont un fils qui s'est transformé en fille d'un tome au suivant !), cette fois à l'aube de la seconde guerre mondiale. On est témoin de la division politique au sein des familles, de la difficulté de survivre avec la montée du nazisme, du courage de certains, de la lâcheté d'autres... Jusqu'à la fin du conflit. Non sans horreurs, bien sûr. Avec en premier lieu la naissance et l'utilisation de la bombe atomique.

Dans le 3e tome, on vit la Guerre froide, le mur de Berlin et la séparation des familles, la volonté de fuir à l'Ouest de certains, la surveillance par la Stasi, l'oppression, mais aussi le mouvement hippie, le décalage entre les générations, sans oublier la lutte contre la ségrégation aux Etats-Unis, la mort du président J. F. Kennedy, le scandale du Watergate, etc.

Mon avis sur ce livre :

Il s'agit d'une véritable fresque historique. On suit les personnages durant trois tomes, sur plus de trois mille pages, on les voit vieillir, tués au combat, sous les coups de la Gestapo, ou simplement de vieillesse... On les voit s'aimer, se séparer, se marier... Pour la majorité, ils sont très attachants et il est vraiment très plaisant de les suivre et de les voir évoluer. Cependant, ces romans risquent de ne pas vous plaire si vous n'aimez pas l'histoire, car l'auteur s'est beaucoup documenté pour écrire son récit et les événements historiques sont centraux, tout tourne autour de ce qui s'est passé durant le siècle dernier.
En ce qui me concerne, j'ai vraiment apprécié cette trilogie, malgré quelques longueurs et l'impression de ne jamais en venir à bout sur la fin, j'ai quand même été tenue en haleine durant les trois tomes, attendant impatiemment de savoir si Ethel allait charmer le comte, savoir si Billy Williams allait revenir de la bataille de Somme, de savoir si Maud va pouvoir épouser Walter malgré le fait qu'ils soient originaires de deux pays en guerre, etc.

Bonne lecture, et patience, vous en viendrez à bout !

Commenter cet article

Mimi 10/03/2017 11:42

Et bien, je ne connais absolument pas cette trilogie ! L'auteur oui mais pas cette saga, ou plutôt ces sagas puisqu'il s'agit de plusieurs familles. Et tu m'as bien fait rire avec le fils qui se transforme en fille ! L'auteur a confondu ces multiples personnages... J'avais une collègue écrivaine qui avant de commencer son histoire, créait un petit livret avec ses personnages comme une sorte d'arbre généalogique, les lieux et plein d'autres petites choses. On avait envie de lire ses petits carnets avant ses livres, tellement ils étaient attirants. Ken Follet aurait pu s'en inspirer ! Merci Pouet pour ce partage et à bientôt pour un autre voyage livresque.

Pouet 10/03/2017 22:21

Tu aimes l'histoire au vu de tes errances dans notre pays, cette trilogie peint une fresque à l'international, c'est intéressant je trouve : un livre d'histoire avec des personnages attachants qui s'aiment et se déchirent. Un bon moyen de rester en haleine ! A bientôt Mimi !