Voyager avec Wow Air

Publié le par Pouet

Au retour de notre road trip, je suis rentrée avec Wow Air pour faire San Francisco-Paris, sans mon petit bichon puisque si on prenait le même avion, cela coûtait pour nous 350€ de plus...

Puisqu'aux Etats-Unis, les contrôles à l'aéroport sont décuplés, je suis arrivée bien en avance à l'aéroport (plus de 3h), ce qui a finalement été inutile (a priori ils se fichent un peu de qui part). En trois minutes à peine, mon check-in était fait, mon bagage enregistré envoyé en soute.

Wow Air est la compagnie Low Cost d'IcelandAir. Comme toute compagnie Low Cost, peu (voire pas) de services sont inclus dans le prix du billet.
Un bagage en soute, payé en ligne, coûte pour un voyage avec transit, vers l'Europe, 77 $, et 87 $ si on le prend à l'aéroport. En effet, mon vol avait une escale d'à peine deux heures en Islande. Le seul bagage inclus dans le prix du billet est le bagage cabine.
J'ai cependant été agréablement surprise du fait que personne ne m'a embêtée parce que j'avais un sac à dos et mon sac à main à l'épaule (d'autres compagnies Low Cost auraient exigé que mon sac à main soit rangé dans mon sac à dos).

Dans l'avion, on a de la place pour les jambes et on peut être à l'aise, même si les sièges ne sont pas très inclinables et je n'ai pas réussi à dormir tant que je n'étais pas contre un hublot, lors de mon deuxième vol. Cependant, il y a eu des moments où il faisait froid dans l'avion, en particulier lorsque nous attendions le décollage.

Au niveau des loisirs proposés, il n'y a pas de tablette dans les sièges devant nous. De ce fait, vous trouverez le temps long si comme moi, vous êtes seule au monde sans votre petit bichon. J'ai eu l'impression qu'ils louaient des tablettes mais on ne m'en a pas proposé (peut-être que c'était sur demande) et je n'ai aucune idée du prix. Il y a cependant une prise sous le siège afin de recharger votre téléphone/tablette.

Aucune collation gratuite n'est proposée, les boissons non plus ne sont pas gratuites. J'ai demandé au moment du check-in s'il y aurait quelque chose, et le monsieur de la compagnie m'a lui-même conseillé d'acheter à manger avant car dans l'avion, c'était cher pour ce que c'était. Mon voisin, lui, n'a pas eu cette chance et a commandé un sandwich rond avec du fromage orange et de la dinde, avec sa sauce à mettre soi-même, pour 10 $. Au vu cependant du magazine présentant les articles à vendre, je pense que cela revient moins cher si on paie en couronne islandaise. 

Le coût de mon vol San Francisco-Paris était de 455 euros, ce à quoi se sont ajoutés les 70 euros de bagage en soute, soit un total de 525 euros
Cette compagnie ne me semble donc pas si low cost, mais peut-être est-ce parce que nous avons réservé nos billets trop tard. Je ne doute pas qu'elle puisse proposer des prix compétitifs cependant, mais je vous déconseille de la choisir pour des voyages longs en solitaire. Après, si on est accompagné, ou pour des voyages courts, pourquoi pas si le tarif est attractif !

Publié dans Pouet autour du monde

Commenter cet article

Camille 24/11/2016 16:05

J'ai une grande question, Je suis en train de réserver mon billet de Montréal à Paris, je fais une escale d'une heure et demi en Iceland. En lisant sur le site j'ai cru comprendre qu'il fallait que je paye le bagage en soute deux fois et que je récupère mon bagage en iceland pour le ré-enregistrer en iceland pour mon second vol. Est ce vrai? Je suis en Panique car 1h30 pour récupérer un bagage et aller l'enregistrer de nouveau c'est très court.....

Pouet 25/11/2016 07:34

Bonjour Camille !
Pour mon vol de San Francisco à Paris avec escale en Islande, je n'ai payé qu'une fois mon bagage et il a fait la route tout seul... donc je pense que ce doit être pareil pour vous, contactez peut-être la hotline pour être sûre :)
Bonne journée

Mimi 06/09/2016 23:09

Partir sans ton bichon ? Oh la vilaine ! Bon je te pardonne puisque tu testes pour nous des compagnies aériennes inconnues, enfin pour moi...

Pouet 07/09/2016 07:44

M'en parle pas Mimi, la différence de prix était considérable mais c'était pas de gaieté de coeur qu'on a voyagé séparément !