Journées du Patrimoine : visite du Palais de l'Elysée

Publié le par Pouet

Les journées du Patrimoine (3e week-end de septembre) sont la seule occasion de l'année de visiter le Palais de l'Elysée. Mon petit bichon et moi étions dans le coin et nous avons profité de l'occasion pour le visiter !

 

Vu que l'Elysée est super fréquenté lors des journées du Patrimoine, on a voulu se lever assez tôt pour ne pas attendre trop longtemps... la bonne blague ! On est arrivés vers 7h15-7h30... Et on a franchi les grilles des jardins à 10h45...  Soit près de 3h30 d'attente ! Je ne sais pas si samedi et dimanche sont équivalents pour ça... Il ne faisait pas chaud, mais ça n'est pas grave car ça m'a permis d'inaugurer mon snood haha !
De ce fait, si un jour vous voulez y aller, n'oubliez pas eau, et même un petit encas pour l'attente interminable...

L'entrée se fait par l'avenue Gabriel, et petit à petit le temps passe, et quand vient l'heure de franchir les grilles du jardin... on se dit "enfin !" et on savoure cette victoire ! L'entrée était très sécurisée, on a été contrôlés trois fois (une fois en arrivant, très légèrement, et deux fois sérieusement). Je trouve ça normal, et même si ça allonge sans doute le temps d'attente, c'est plutôt rassurant.

On commence la visite par les jardins (je ne vais pas vous mentir, on fait encore la queue pour entrer dans l'Elysée en lui-même) où on a la possibilité d'acheter une brochure (1€) qui explique la fonction de la majorité des salles qu'on a vues, et qui retrace un historique du palais de l'Elysée. On finit par atteindre le Salon d'Argent. A partir de là, la visite est plus fluide et on peut assez facilement aller d'une salle à la suivante à son rythme (photos, lecture de la brochure...).

La visite était organisée dans cet ordre :

  • le salon d'Argent, où on peut admirer des dorures à l'or blanc...
  • la salle à manger Paulin, que Georges Pompidou a modernisée (mais à mon avis, c'est loupé !)
  • la bibliothèque, lieu connu via les photos présidentielles (François Mitterrand et Nicolas Sarkozy, par exemple, y ont fait leurs portraits officiels) ; j'ai trouvé très belle cette bibliothèque en forme de demi-cercle bien qu'elle semble bien plus imposante sur les photos !
  • le salon des Fougères, où, comme son nom l'indique, on peut admirer des motifs de fougères sur la tapisserie qui orne les murs...

Après, nous sommes montés à l'étage où, dans les deux antichambres, c'était l'oppression totale... Et pourquoi me direz-vous ? Car le président était là ! C'était marrant de le voir en vrai (je suis toujours surprise de voir en vrai des gens qui n'existent qu'à la télévision !). Une fois qu'il a eu filé, nous avons poursuivi notre visite par :

  • le Salon Doré, qui abrite le bureau du président
  • le Salon Vert, qui est très vert et pas franchement à mon goût, mais qui était a priori à celui de F. Mitterrand qui en fit le bureau de son conseiller spécial, Jacques Attali...

On redescend ensuite au rez-de-chaussée pour admirer l'aile Ouest du palais où se trouvent des salles spectaculaires :

  • la salle de conférence, où le président donne de temps à autre des conférences de presse
  • le salon Napoléon III, qui lui aussi peut abriter des conférences
  • le jardin d'hiver, qui entre nous n'a plus grand chose d'un jardin et garde son nom qui fait référence à son utilisation passée... 
  • il aboutit sur la Salle des Fêtes, qui est vraiment grandiose : ses deux rangées de lustres et la chaleur des tapisseries qui l'ornent la rendent vraiment magnifique

Après ça, on sort dans les jardins à nouveau pour rejoindre le corps central du bâtiment... En enfilade, on visite d'autres Salons parmi lesquels celui des Portraits, celui des Ambassadeurs et celui des Aides de Camp (drôle de nom). Tout au long de la visite, des gardes stationnent mais ils répondent aussi aux questions des visiteurs qui cherchent à en savoir plus sur l'usage de toutes ces salles.

Après quoi on sort par la cour d'honneur, où le président était présent (mais ici pas d'oppression, les lieux étaient vastes !). La cour d'honneur est très belle elle aussi, et la façade du palais qu'on peut y voir représente bien, à mes yeux, l'image que l'on a de l'Elysée...

On sort ensuite par la rue du Faubourg-Saint-Honoré, contents mais cassés, avec les membres tout raides d'avoir tant piétiné, mais contents, je le répète, car ce palais vaut le coup d'oeil, il est grandiose mais pas démentiel, encore à taille humaine pour ce qu'on en voit, les ornements des salles sont majestueux mais pas tant dans l'excès que ça (comparé à Versailles où tout est doré sinon rien !), donc aux prochaines journées du Patrimoine, si vous le pouvez, visitez-le !

Palais de l'Elysée
Palais de l'Elysée
Palais de l'Elysée

Palais de l'Elysée

Publié dans Pouet prend l'air

Commenter cet article

Lolo 28/09/2016 15:12

ce doit être très interessant !! mais quelle patience il faut pour pouvoir y entrer !!!
bisous et bonne fin de journée !

Pouet 28/09/2016 15:19

Patience est mère de toutes les vertus comme on dit :)
C'était très sympa à voir !

Mimi 25/09/2016 18:37

Sur le coup, je me suis dit : " tiens, voilà Pouët qui entre en politique". C'est vrai quoi les présidentielles approchent ! Mais bien vite, j'ai compris que tu n'étais là que de passage. Mais qui sait, cela t'a peut-être donné des idées... Vive la France, Vive Pouët !

Pouet 25/09/2016 20:07

Oulo non ! La visite d'un jour suffit ;)

Jérôme 25/09/2016 10:43

3h30 : assez court comme attente ;-) Sinon la sécurité il y a dix ans était déjà très stricte. Mai cela est tout à fait normal pour un lieu pareil.

Pouet 25/09/2016 17:00

Vous aviez attendu combien de temps Jérôme ? Merci pour votre visite !