Jeu pour deux : Jaipur, l'orient à portée de main !

Publié le par Pouet

Je suis allée avec un ami dans un bar à jeux, et nous y avons découvert le jeu Jaipur.

Jaipur est un jeu simple mais intéressant, qui dure entre trente minutes et trois quarts d'heure. Il est exclusivement pour deux joueurs.

Dans Jaipur, les joueurs sont des marchands sur un marché oriental. Le but est de devenir le meilleur marchand (pour que votre maman soit fière de vous (citation de la traduction française de la règle !)).
Les joueurs peuvent vendre du cuir, des tissus, des épices, mais aussi de l'or, de l'argent et des rubis.

Déroulement du jeu :

Au début du jeu, trois cartes chameau sont écartées et mises au centre de la table. Le centre de la table représente le marché. Le reste des cartes est mélangé et on distribue 5 cartes à chacun des joueurs. Le marché est ensuite complété de deux cartes (il y a donc 5 cartes au milieu de la table). Les autres cartes représentent la pioche.
Les joueurs sortent les éventuels chameaux de leur jeu et les posent en pile devant eux, face visible. Un joueur n'a pas le droit de compter le nombre de chameaux qu'a son adversaire, et ce à tout moment du jeu.
Le premier joueur commence. A chaque tour, une de ces deux actions sont possibles :

  • acheter des marchandises : il existe plusieurs moyens d'obtenir les marchandises vendues sur le marché
    • le troc : si plusieurs marchandises intéressent le joueur (et non pas des chameaux hein !), il peut les échanger contre des cartes de sa main (différentes de celles qu'il prend sur le marché) ou des chameaux qu'il a devant lui
    • l'achat : le joueur peut prendre une des cartes du marché (autre qu'un chameau) et la remplacer par une carte de la pioche
    • les chameaux : un joueur peut prendre tous les chameaux disponibles sur le marché, et les remplacer par autant de cartes de la pioche. Ce mouvement est un peu risqué car plein de cartes chouettes peuvent arriver alors !
  • ​vendre des marchandises : un joueur peut, à son tour, choisir de vendre des cartes. Il ne peut vendre qu'un seul type de marchandises. Il remporte alors autant de jetons que de cartes vendues (sauf s'il a vendu la dernière carte, il n'y a plus de jetons pour la dernière carte !)

Pour les marchandises "trésor" que sont l'or, l'argent et les rubis, elles doivent au minimum être vendues par deux !

Les jetons remportés sont placés au début de la partie sur le côté de l'aire de jeu et classés par ordre décroissant. Le premier à vendre une marchandise remportera donc le jeton de plus grande valeur (s'il en vend plusieurs, il remportera les jetons de plus forte valeur). 

La manche se termine lorsque trois piles de jetons sont épuisées ou lorsque la pioche est épuisée. Vient alors le moment du décompte. Le joueur ayant le plus de chameaux devant lui remporte le jeton chameau (5 pièces). Tous les autres points proviennent des jetons marchandise accumulés lors de la manche et des jetons combos (lorsqu'un joueur vend trois, quatre ou cinq marchandises du même type en une seule fois, il remporte un jeton combo).

Début de partie à Jaipur

Début de partie à Jaipur

Le gagnant est le premier à avoir gagné deux manches.

Mon avis sur le jeu :

Jaipur est un jeu très sympa qui nous a agréablement surpris. Nous ne le connaissions pas avant, mais la prise en main et les règles sont assez faciles pour jouer rapidement. La mécanique est intéressante et la présence des chameaux rend le jeu plus profond. C'est vraiment un jeu qui m'a plu et que je pourrais envisager d'acheter si mon petit bichon est partant !

A vous les épices et l'orient !

Publié dans Pouet joue

Commenter cet article

Laurent 08/08/2016 21:06

Sur la carte le chameau me paraît être un dromadaire... problème de têtes et de bosses en vue...

Pouet 09/08/2016 05:42

Haha, certes mais dans les règles ils appellent ça des chameaux, Papou !

Mimi 03/08/2016 12:26

Et bien moi je joue aux petits chevaux, aux petits cochons qui rient, à qui est-ce....

Pouet 03/08/2016 19:14

C'est très bien aussi mais il y a plein de jeux maintenant qui sans être compliqués sont plutôt innovants. Je t'invite à tester Dixit, toi qui es poète dans l'âme :)