Carnet de voyage : Vancouver et son île

Publié le par Pouet

 

C'est pour quelques jours que je suis allée rendre visite à un ami qui travaillait à Vancouver. Il prévoyait de rentrer en France bientôt, et c'était ma dernière chance de découvrir cette ville avec lui !

Carte d'identité de Vancouver :
Superficie : 115 km²
Population : 604 000 habitants/2 314 000 habitants dans la métropole.
Monnaie : le dollar canadien (1 $ CAD environ égal à 0,7 €)
Langue : anglais et français.
Province : Colombie Britannique.

Pour partir :
Papiers : passeport en cours de validité. Ne pas oublier de faire la demande d'AVE (qui remplace la demande de visa ; coût : environ 5 €) pour pouvoir entrer sur le territoire canadien.
Décalage horaire : 9 heures de moins qu'à Paris (attention, passages à l'heure d'hiver et d'été ayant une semaine de décalage avec l'Europe).
Meilleure saison : juillet à septembre pour moins de pluie. Cependant, il fait bon vivre à Vancouver toute l'année (la température descend rarement en dessous de 0°C même en hiver) et hors saison, les hôtels sont plus abordables.
Durée de vol direct : 9h35 depuis Paris.

Est-ce que la vie est chère à Vancouver ?
La vie est assez chère à Vancouver, le logement tout particulièrement. On peut cependant trouver des restaurants assez abordables (en particulier certains japonais), mais il vaut quand même mieux trouver un logement où on peut cuisiner. 
Il faut être vigilant sur la taxe fédérale (GST) qui n'est jamais prise en compte sur les prix indiqués, que ce soit au restaurant, en magasin, etc. Elle est de 5%, mais au restaurant il faut aussi compter le pourboire (au minimum 15 % sauf si vous n'êtes pas content du tout, ou si vous avez pris votre repas/boisson au comptoir, dans ce cas un dollar suffit). 

Mes vacances à Vancouver :

Une fois n'est pas coutume, j'ai laissé mon petit bichon en France pour rejoindre un ami de longue date, Judab, qui travaillait depuis deux ans à Vancouver. C'était une bonne opportunité de découvrir la ville avec quelqu'un qui la connaît, mais aussi de se promener pour que lui aussi voie des endroits encore inexplorés !

Je suis partie de France avec Air Transat pour une dizaine de jours en juillet 2016 ; cela m'a permis d'avoir un bon aperçu de la ville et de ses environs, ainsi que de faire un tour sur l'île de Vancouver.

La ville de Vancouver :

La ville de Vancouver est une ville très étendue qui se découvre assez bien en bus. Mais il peut être judicieux de louer une voiture pour pouvoir s'éloigner un peu.

Nos activités à Vancouver :

  • le parc de New Brighton : un petit parc, qui permet d'avoir un premier regard sur Vancouver. Pas du tout indispensable, mais pourquoi pas, si vous passez dans le coin.
  • la randonnée de Lynn Canyon à Deep Cove le long du Baden Powell Trail : 13,5 km si on ne part pas de Lynn Canyon directement (bus 210), avec des dénivelés assez costauds (bien que certains locaux fassent une partie de cette rando en courant, pour le fun). Entre 5 et 6h de balade, très beau point de vue sur Deep Cove à partir de Quarry Rock. Prévoir de bonnes chaussures, de l'eau et un pique-nique pour profiter des agréables paysages.
    Je vous l'avoue, à la fin j'avais vraiment les pieds en compote (il ne m'a pas ménagée pour commencer, hein !).
Randonnée de Lynn Canyon à Deep Cove
Randonnée de Lynn Canyon à Deep Cove
Randonnée de Lynn Canyon à Deep Cove

Randonnée de Lynn Canyon à Deep Cove

  • le quartier de Gastown : un très joli quartier que nous avons découvert en menant une enquête façon Sherlock Holmes, grâce à Vancouver Mysteries. On nous donne une besace avec tout ce qui sera nécessaire pour résoudre l'enquête, et c'est parti pour deux heures de promenade et d'énigmes à travers le quartier pour 25 $ CAD par personne. On en profite pour découvrir les monuments emblématiques du quartier tels que l'horloge fumante ou la statue de Gassy Jack.
  • le marché de Granville et l'île de Granville : on trouve un marché vivant et de petites boutiques très originales (papeterie, vêtements originaux, etc). Une promenade agréable le long du port offre de jolis points de vue sur Vancouver.
Granville Island et Steam Clock
Granville Island et Steam Clock
Granville Island et Steam Clock

Granville Island et Steam Clock

  • Lighthouse Park : un parc encore très vert, un peu éloigné du centre qui permet de prendre l'air et d'avoir de beaux points de vue sur Vancouver. On y découvre aussi des vestiges de la seconde guerre mondiale.
  • Stanley Park : un grand parc, le poumon de la ville comme on pourrait dire lyriquement, avec des écureuils qui folâtrent et des abeilles qui butinent. Des plages pour se baigner aux beaux jours, une piscine, il y a de quoi faire. Des allées bien entretenues à l'ombre des arbres pour se promener. C'est vraiment une belle initiative que d'avoir un tel parc dans une ville de cette taille. Cependant, ce n'est pas mon parc préféré, j'ai préféré le précédent, plus sauvage et moins urbanisé.

Nous avons également fait un tour au restaurant Ludica, où en mangeant une pizza, vous pouvez jouer à plein de jeux très différents et pourquoi pas vous mélanger aux locaux pour partager une partie avec eux ! Attention, il est préférable de réserver.
Le mercredi soir, le repas du gagnant est gratuit !

Ecureuil de Stanley Park

Ecureuil de Stanley Park

L'île de Vancouver :

Après deux heures à peine de navigation, vous pouvez rejoindre (avec un véhicule au besoin) l'île de Vancouver et ses paysages surprenants. Avec la compagnie BC Ferries, nous avons payé 213 $ CAD aller-retour pour deux adultes et un véhicule de taille normale. Attention, il y a deux ports de départ à Vancouver et à Nanaimo, soyez vigilant. Je vous conseille de réserver à l'avance, ce que nous avons fait, mais au retour nous sommes arrivés à temps pour le ferry précédent et il a été possible de le prendre malgré notre réservation.

Nos activités sur l'île de Vancouver :

  • nous avons commencé par découvrir la ville de Victoria. C'est une jolie petite ville portuaire, avec toute une promenade à faire le long du port, puis dans la vieille ville. 
  • en remontant vers le Nord, nous avons fait une halte à l'ouest de Duncan pour une petite balade de trois heures (Skutz Falls Trail) avec pique-nique au bord de l'eau. Nous avons vu des gens profiter des rapides pour descendre le cours d'eau, il doit donc y avoir cette possibilité pour les intéressés.
  • la ville-plage de Qualicum Beach : une plage, en somme, sans charme particulier je dois dire. Mais idéale pour faire trempette sur la route !
  • Telegraph Cove : mon vrai coup de coeur de l'île de Vancouver. Un village superbe, monté sur pilotis, perdu au milieu de nulle part (il faut être motivé pour aller jusque là, je vous le dis !). De la brume au loin sur la mer, un air irréel et hors du temps. J'ai adoré ! Par contre, il est difficile voire impossible de s'y loger, vu la taille du village. Nous avons dormi dans une petite ville à 1h de Telegraph Cove, plus grosse : Port Hardy. Je ne lui ai pas trouvé un charme dévastateur, mais après Telegraph Cove, c'était compliqué !
  • le Whale Watching Tour : nous avons voulu faire une excursion en mer pour voir les baleines et les orques. Nous avons été enchantés. La balade se fait dans le respect des animaux, la guide que nous avons eu était passionnée et connaissait très bien son sujet. Nous avons pu voir des orques, des baleines à bosse, des marsouins, des dauphins du Pacifique et des aigles royaux. C'était vraiment un moment incroyable. Je vous recommande de le faire si vous pouvez vous le permettre (nous l'avons fait avec la compagnie Stubbs Island, pour 104 $ CAD par personne).

​Il y a beaucoup de choses à faire sur cette île que je n'ai pas pu faire, par exemple le village de Tofino qui est assez réputé (quoi qu'a priori Telegraph Cove n'ait rien à lui envier d'après Judab). Le vrai point fort de cette île est sa nature généreuse et magnifique, idéale pour ceux qui aiment marcher. Si nous avions disposé de plus de temps, nous aurions apprécié de faire d'autres balades.

Nous sommes restés quatre jours sur l'île, mais il est vrai que la voiture a représenté une part considérable du temps passé là-bas. Je ne pense pas qu'il soit choquant de passer une semaine voire dix jours sur l'île, si vos moyens vous le permettent !

Vancouver Island
Vancouver Island

Vancouver Island

Mes coups de coeur lors de ce séjour :

  • les sushis ! J'adoooore les sushis (façon Gad Elmaleh) et Vancouver m'a permis d'en goûter des très originaux à des prix plutôt sympas. La cuisine japonaise est bien représentée ici, et la part importante de population asiatique n'y est sans doute pas pour rien. Amateurs de sushis, Vancouver est pour vous !
  • les orques... Vraiment, la balade en mer pour découvrir la faune marine dans son milieu naturel m'a vraiment beaucoup plu. C'était le moment magique du séjour à mon avis !
  • la nature : la nature est omniprésente, que ce soit aux portes de Vancouver voire dans la ville, ou sur l'île du même nom (encore plus même, le nord de l'île est quasiment inhabité). Le Canada est globalement un pays soucieux de l'écologie, d'ailleurs, l'alimentation biologique est très présente dans les supermarchés sans avoir un coût très supérieur aux aliments "classiques".

Le Canada, par sa verdure et le calme de ses habitants, m'a vraiment conquise.
Pour les vacances ou pour y vivre quelques temps, Vancouver me semble idéale !

Publié dans Pouet autour du monde

Commenter cet article

Mimi 10/08/2016 16:51

Quel beau voyage ! Tu m'as bien tentée sauf pour la randonnée d'entrée de jeu... Découvrir une ville en menant une enquête, voilà une façon originale de faire connaissance. Et l'île de Vancouver doit receler plein de beautés. J'aurais bien aimé voir quelques photos de Telegraph Cove... En tout cas, merci pour le dépaysement. Salut Pouët !

Pouet 10/08/2016 17:10

Coucou Mimi ! La deuxième photo sur l'île de Vancouver avec les petites maisons est une photo de Telegraph Cove :) un coin hors du temps !