Carnet de voyage : Road trip dans l'Ouest américain

Publié le par Pouet

Après ma visite de Vancouver et de ses alentours, je me suis rendue à Seattle afin d'y retrouver mon petit bichon pour un road trip US de trois semaines.

Carte d'identité des Etats-Unis :
Superficie : 9 363 123 km² soit 17 fois la France (!)
Population : 320,2 millions d'habitants
- Capitale : Washington DC
Monnaie : le dollar américain (1 $ environ égal à 0,9 €)
Langue : anglais (américain) et espagnol (dans le sud ouest du pays).

Pour partir :
Papiers : passeport en cours de validité. Ne pas oublier de faire la demande d'ESTA (qui remplace la demande de visa ; coût : environ 14 €) pour pouvoir entrer sur le territoire américain.
Décalage horaire : de 6 à 9 heures de moins qu'à Paris (attention, certains états comme l'Arizona font leurs originaux et restent à la même heure toute l'année, alors que la majorité a une heure d'été et une heure d'hiver).
Meilleure saison : 

  • au Nord-Est des États-Unis : l'automne, la fin du printemps et l'été ;
  • dans les parcs nationaux de l'Ouest : de mai à septembre; ;
  • en Californie : climat agréable toute l'année; ;
  • dans la Death Valley (Vallée de la Mort) : le printemps et l'automne; ;
  • en Floride : entre novembre et avril ;
  • en Louisiane : le printemps ou l'automne.

Durée de vol direct : 8h10 pour New York City, 11h30 pour Los Angeles depuis Paris.

En savoir plus sur le site du routard.

Est-ce que la vie est chère aux USA ?
Le coût de la vie est assez semblable à celui de la France aux Etats-Unis. Dans certaines villes, le logement est vraiment très cher (Seattle, San Francisco). Le camping peut être un bon moyen d'éviter ces dépenses et de mieux gérer son budget.
Il faut être vigilant sur la taxe fédérale (qui varie suivant l'état dans lequel vous vous trouvez) qui n'est jamais prise en compte sur les prix indiqués, que ce soit au restaurant, en magasin, etc. De la même manière qu'au Canada, au restaurant il faut aussi compter le pourboire (au minimum 15 % sauf si vous n'êtes pas content du tout). Il n'est cependant pas habituel de donner des pourboires dans les fast-foods.

Pour payer sur place, nous avons choisi de retirer sur place car la banque de mon petit bichon (BNP Paribas) a un partenariat avec la Bank of America ; tous ses retraits sont donc sans aucun frais (au taux actuel donc, sans commission). C'était très intéressant, bien plus que faire du change. D'autres banques ont sans doute ce genre de partenariat !
Il faut aussi savoir que tout est moins cher lorsqu'on paie en liquide : l'essence, mais aussi les hôtels que vous payez sur place peuvent faire une ristourne lorsque vous payez en cash, etc.

Remarque sur les formalités d'entrée sur le territoire américain : lorsqu'on arrive aux USA par avion, il est nécessaire d'avoir préalablement fait une demande d'ESTA ; mais si comme moi vous y arrivez par bus ou train ou tout moyen de transport autre que l'avion, l'ESTA est inutile et vous l'aurez pris pour rien (comme moi !). A la frontière, on doit tout de même payer des frais de 6$ (administratifs je crois).

Nos vacances dans l'Ouest Américain :

Nous sommes partis trois semaines pour ce road trip US. Notre principal but c'était de voir les parcs nationaux de l'Ouest américain, mais aussi de découvrir les villes emblématiques de l'Ouest. On est partis de Seattle, en passant par Salt Lake City, Fabulous Las Vegas pour finir par quatre jours pleins à San Francisco. On n'a pas fait la route jusqu'à Los Angeles car la ville ne nous attirait pas tellement et occasionnait un détour considérable.

Pour se loger dans les grandes villes, on a pris l'option Airbnb (logement entier ou chambre privée), qui s'est avérée la plus économique au vu des tarifs démentiels pratiqués, sauf à Las Vegas où, même un vendredi soir, on a trouvé un bon hôtel, très bien placé, pour 56$. Nous avons réservé toutes les nuitées à l'avance, sauf les deux nuits entre Seattle et Yellowstone.

Notre road trip Ouest Américain

Notre road trip Ouest Américain

Les parcs nationaux que nous avons visités :

Il existe un pass valable un an qui permet de visiter tous ces parcs pour 80$ par voiture... Il est donc très vite rentabilisé. Il y a deux emplacements pour des signatures (bien que dans les faits il n'y a pas ou peu de contrôles) et donc la possibilité de le revendre/donner à un tiers après votre voyage (vous pourrez aussi trouver des pass sur leboncoin par exemple, idéal pour les budgets serrés). 
Le pass s'achète à l'entrée de tous les parcs. On l'a pris à Yellowstone et à nous la route du grand air !

Dans cet article, je vais simplement aborder les haltes citadines à Seattle, Salt Lake City et Las Vegas, San Francisco ayant un article consacré, ainsi que les parcs nationaux.

Visite de Seattle :

Le temps que mon petit bichon souffle, on est restés un jour et demi à Seattle. Le logement est pas donné à Seattle et on a payé 190€ pour deux nuits dans une chambre privée sur Airbnb, aux portes du quartier chinois et donc pas trop loin du centre à pied. Pas donné donc ! C'est la première fois qu'on faisait ça avec mon petit bichon, et ça s'est avéré super sympa. On a adoré notre hôte et ça nous a permis de créer un vrai contact avec l'habitant.

En si peu de temps, on ne peut pas faire énormément de choses. Pas même eu le temps de visiter l'EMP Museum chaudement recommandé par mon ami Judab... On s'est promenés dans Seattle, du quartier chinois à Pike Market en passant par Pioneer Square. On a mangé un délicieux déjeuner à tendance brunch à Macrina Bakery et mangé vietnamien pour se rappeler des souvenirs... On est allés à l'usine Starbucks et on a vu au loin le Mont Rainier. 

A peine aperçu au loin la mythique Space Needle que nous prenions la route vers l'Est...

Seattle

Seattle

Nous avons roulé jusqu'à Yellowstone, la route qui y mène est une belle route avec des paysages au sein desquels on se sent tout petits ! Les deux nuits que nous avons passées pour atteindre le parc étaient les deux seules du voyage que nous n'avions pas réservées au préalable afin de nous laisser une marge de manoeuvre et de pouvoir nous arrêter si mon petit bichon était flipflap, jetlag oblige, et de gérer le trajet sans pression. On a fait de brèves haltes à côté d'un Visitor Center ou d'un Starbucks pour voir un peu les prix pratiqués, appeler pour être sûrs de trouver une chambre même s'il y a toujours eu des disponibilités.

Pour les appels, j'ai chargé 10€ sur mon compte Skype. Avec une connexion internet, on peut appeler n'importe où à moins cher qu'avec son téléphone. 

On a donc dormi dans de vrais motels bien américains, rien de tel pour vivre comme dans les films ! Par contre, les motels ne sont pas si bon marché que ça. Il y a aussi des campgrounds le long de cette route, si vous préférez (vous pourrez les trouver ici).

Passage express à Salt Lake City :

C'est entre Yellowstone et Bryce Canyon que nous avons fait une halte à Salt Lake City pour couper la route en deux. Arrivés là-bas, ce qui nous a frappés c'est le changement de climat, il faisait très lourd et chaud ! On a pu se promener brièvement dans Temple Square, le coeur de cette ville pilier de la religion mormone. C'est un coin assez surprenant où on voit déambuler beaucoup de soeurs toujours prêtes à vous renseigner (vu l'heure à laquelle nous sommes arrivés, on n'a pas pu profiter des visites guidées). Il y a aussi le dimanche matin des messes données dans le Tabernacle à l'acoustique incroyable (on n'est pas allés à la messe, mais on a pu écouter des gens jouer en soirée !). 

C'était une visite éclair mais Salt Lake City m'a semblée plutôt agréable pour une halte (sinon il fait trop chaud), on s'y sent en sécurité.

Une soirée mémorable à Las Vegas :

Cette soirée vegassienne est passée bien trop vite, mon petit bichon et moi n'avons même pas trouvé le temps de nous marier !

Que faire en 24h à Las Vegas ?

  • aller au casino : ils sont un peu foufous ces gens qui ont construit les casinos. Ils veulent en mettre plein la vue et même si les décors font parfois un peu carton, c'est quand même assez impressionnant. On a marché dans le Ceasar Palace et dans le Venetian, on a joué et perdu 6$ aux machines à sous mais on s'est fait offrir à boire (oui, quand vous jouez, une serveuse peut venir vous voir et prendre votre commande... Mais on n'a rien eu au Venetian ! On n'avait sans doute pas l'air assez sérieux... !)
  • longer le Strip pour voir les décors des casinos et les lumières : vu que j'avais une cheville fraîchement abîmée, difficile de faire tout ça à pied donc on a pris la voiture vers 3h du matin pour voir le Strip animé et illuminé (dans tous les sens du terme)
  • se promener dans Fremont Street : on est simplement passé à côté en voiture pour cause d'épuisement, mais c'est bien plus court que le Strip à parcourir à pied ! Et c'est l'image de Las Vegas, avec ses néons blingblings et clignotants.
  • voir un spectacle : on est allés voir le spectacle Love du Cirque du Soleil au casino Mirage. Moi qui ai été bercée par les Beatles toute mon enfance, j'ai vraiment apprécié le spectacle. Il y a de vrais moyens, les décors sont surprenants et changent beaucoup malgré le fait qu'on soit dans une salle (trappe sous la scène qui permet de varier), et il y a de très belles images... J'ai adoré les tableaux de Lucy in the sky with diamonds et de Strawberry Fields (poils hérissés sur les bras), et ai beaucoup aimé ceux de Come Together et de While my guitar gently weeps. Les artistes sont pleins d'entrain et de vivacité, c'est un super spectacle. Le seul bémol à mon avis (mémé Pouet se positionne là), c'est que la musique est un peu trop forte et ça ne sert pas le spectacle à mon sens.
    Par contre, il ne me paraît pas nécessaire de prendre les meilleures catégories (nous étions en catégorie D je crois, au fond de la section 209) pour voir très bien et profiter du spectacle. Je trouve même qu'avoir du recul permet d'en profiter encore davantage. Si vous comptez y aller, guettez les tarifs promotionnels (summer offer en ce qui nous concerne : peut-être qu'il fait tellement chaud à Las Vegas que la ville est moins bondée l'été d'où ces offres !) : on a eu un bon discount sur nos places en les achetant sur internet un mois et demi à l'avance. J'aurais aimé aussi voir le spectacle Ô au Bellagio qui semble superbe ! (mon petit bichon qui n'est pas tellement beatles-initié pense qu'il n'a pas pleinement profité du spectacle de ce fait)
  • si vous n'avez pas de tenue pleine de paillettes pour aller voir le spectacle, passez à Ross (Dress for Less), on m'y a trouvé une robe du plus bel effet pour dix dollars, histoire de vivre une vraie soirée vegassienne !
  • bruncher dans un casino : on a fait un brunch buffet à la Golden Nugget, pour 45$ à deux, on s'en met plein la panse et en plus c'est très bon... Mon petit bichon en est sorti en roulant... Attention par contre, Si vous vous garez sur place, pensez à faire valider votre ticket au restaurant pour ne pas payer le parking car sinon vous serez cuits, comme nous qui pensions au présenter notre ticket de caisse suffirait (et le parking n'est pas donné...)
  • aller au mall : on a fait un petit tour aux magasins d'usine du centre commercial Las Vegas Premium Outlets (il en existe un au nord et un au sud de Las Vegas mais a priori le deuxième est plus tranquille et en effet on n'a pas été gênés par le monde) pour fuir la chaleur et éventuellement faire de bonnes affaires !
Las Vegas
Las Vegas
Las Vegas

Las Vegas

Mes coups de coeur lors de ce road trip :

  • En numéro 1, le parc de Yellowstone qui nous a vraiment bluffés tous les deux.
  • Las Vegas, pour son originalité, sa démence et la soirée très sympathique que nous y avons passée.
  • Bryce Canyon, pour ses paysages uniques et surprenants.
  • San Francisco, pour son pont, ses burgers, ses rues escarpées habitées par le Cable Car et la chanson "If you're going to San Francisco..." que je n'ai pas arrêté de chanter !

Le budget de ce voyage :

  • ​860€ l'aller-retour Paris-Seattle et San Francisco-Paris pour une personne (mon petit bichon) avec Delta Airlines (escale à New York à l'aller et au retour)
  • 540€ pour 16 jours de location de voiture avec Hertz, à quoi s'ajoutent 150$ d'assurance assistance (non incluse avec la carte bancaire et qui nous rassurait au vu de notre parcours) ; environ 220$ d'essence pour parcourir les 3 100 miles de notre trajet (71 heures de route tout de même !)
  • en moyenne environ 30$ pour manger tous les deux par jour, entre les fasts foods et les bons burgers, les petits déjeuners et dîners très légers, les glaces en journée de temps à autre, et les repas en camping pris avec notre réchaud
  • le budget culture et transport en ville (San Francisco) : 375$ pour deux pour les visites, spectacle à Las Vegas, entrées des parcs, promenades en bateau, BART à San Francisco...
  • un budget dodo maous-costaud : 1 700 € à deux en comptant le matos de camping, les nuits en camping, Airbnb, hôtel à Las Vegas. Je pense qu'on peut revoir ce budget à la baisse en faisant plus de camping encore (à Bryce Canyon notamment) et en étant moins dans le centre à Las Vegas. On peut aussi essayer de ne pas dormir dans la Death Valley et squizzer le Lac Powell qui sont des étapes chères sur le plan du dodo, et pas indispensables je pense... (en tout cas ce n'est pas ce que nous avons préféré). On a aussi rencontré un jeune homme qui dormait en camping sauvage (ours où es-tu que fais-tu m'entends-tu ?) ou dans sa voiture... Pour un budget dodo proche de zéro ! Mais ce n'est plus de notre âge... !

Un voyage cher c'est certain, le plus cher que nous ayons fait,
mais qui nous en a mis plein les mirettes et qu'on n'est pas près d'oublier... !

Publié dans Pouet autour du monde

Commenter cet article

Lily 04/11/2016 12:15

Le budget pour dormir est vraiment élevé, c'est vrai ! Mais, bon c'est pour la bonne cause, car un tel voyage, on n'est pas sûr de le refaire. Moi, je voudrais réaliser une simulation de crédit sur https://www.sofinco.fr/simulation-credit.htm . Je me dis que prendre un prêt une fois dans ma vie ne me fera pas de mal surtout si c'est pour faire un tel séjour. Si je compte sur mes économies, je ne pourrais jamais réaliser mon rêve, lol. Je voudrais bien concrétiser ce voyage.

Lily 11/11/2016 05:00

Coucou, faire du camping le plus possible est une bonne idée, c'est vrai. C'est ce que j'envisage de faire, lol.

Pouet 04/11/2016 17:17

Comme je l'ai écrit, il y a sans doute des moyens pour faire baisser le budget dodo : camper davantage, rester en périphérie des grandes villes pour payer moins cher voire pour camper, etc. Ou dormir dans sa voiture :D !

Mimi 01/09/2016 17:01

Pour payer moins cher, tu aurais pu aussi faire "j'irais dormir chez vous", mais il y a une limite à la bienséance. Et puis Airbnb n'est pas si mal pour trouver des tarifs, enfin en Europe. Aux USA cela semble plus cher. Ton séjour à Las Vegas me fait bien envie, ça semble tellement dingue comme ambiance que ça doit être très très dépaysant ! En tout cas, te voilà chargée d'agréables souvenirs...

Pouet 01/09/2016 20:17

C'est le moins que l'on puisse dire. C'était vraiment fantastique, surtout Yellowstone dont je parlerai très bientôt ;)
Las Vegas c'est très surprenant, et c'est surtout le spectacle qu'on y a vu qui m'a plu ! L'ambiance y est électrique, la chaleur et le jeu rendent les gens un peu fous. Si tu as l'occasion d'y aller, fais-moi un retour :)