Carnet de voyage : Parc national de Yellowstone, Pouet au pays des merveilles

Publié le par Pouet

​Lors de notre road trip dans l'Ouest américain, mon petit bichon et moi avons fait une halte de quatre jours à Yellowstone, en camping. Quatre jours qui n'ont pas été de trop pour voir les merveilles de cet endroit unique au monde.

Situé majoritairement dans l'état du Wyoming, mais aussi dans le Montana et l'Idaho, le parc de Yellowstone représente un territoire de près de 9 000 km² (quand même !). On peut y accéder par 5 entrées différentes mais attention : la neige tient longtemps et vérifiez bien que l'accès que vous envisagez d'emprunter sera dégagé à la saison durant laquelle vous vous y rendrez.

Notre visite de Yellowstone :

Nous sommes partis en été, lors de la haute saison touristique. Nous avons dormi quatre nuits en camping à Yellowstone : les deux premières au Madison Campground et les deux suivantes au Grant Village Campground. Nous arrivions du nord donc ces deux campings nous ont permis de gérer notre visite zone par zone. Le Canyon Village Campground nous aurait aussi permis ça mais nous n'avons pas (plus) eu le choix... !

Nous avons choisi de prendre l'Interagency Annual Pass (80$ ; il permet d'accéder à de nombreux parcs nationaux) au vu du programme de notre road trip dans l'Ouest américain. On peut aussi opter pour l'entrée classique du parc à 30$ par voiture. A l'entrée, nous avons également reçu un plan du parc avec ses différents points d'intérêts et les distances entre chaque village, sans oublier un rappel des recommandations concernant les animaux (et surtout les ours !). En arrivant par le nord du parc, la première halte que nous avons faite est au Visitor Center de Mammoth Hot Springs. On a pu y poser des questions aux rangers, ce qui nous a permis mieux cerner le parc. Il y a de cinq ou six Visitor Centers bien répartis dans le parc (au Visitor Center de Canyon Village, nous avons eu affaire à une ranger très sympathique qui nous a donné une liste des marches à la journée du parc, une carte des trails autour de Canyon Village et surtout une carte du parc repérant les lieux où on a le plus de chance de voir les différents animaux).

Et dès cette première halte on a été mis dans l'ambiance, des biches avaient investi les lieux, voyez plutôt :

Biches à Yellowstone

Biches à Yellowstone

Vous verrez partout dans Yellowstone toutes les mesures de sécurité liées à la vie sauvage : ne pas approcher des animaux à plus de 23 mètres, sauf pour les ours et les loups (91 mètres) et toutes les autres mesures autour des ours (be bear aware qu'ils disent !). Ils nous ont presque fait peur à insister autant (ils vendent même des sprays anti-ours (50$) comme une bombe lacrymogène bear-aware ! sans doute utile quand on part marcher seul et/ou très tôt mais nous avons fait sans), mais on n'a pas croisé d'ours (ni même de loin, dommage !). Il faut quand même veiller à ne rien laisser traîner derrière soi (déchets et nourriture) et à bien ranger tout ce qui pourrait attirer les ours (nourriture, récipients, cosmétiques, etc.) dans la voiture ou dans des boîtes à ours, encore plus durant la nuit. Il ne faut pas non plus nourrir les animaux, pour les laisser vraiment à l'état sauvage... Même si les chipmunks ne sont pas farouches et que leur mignonnitude nous pousserait à leur envoyer une chips. Mais c'est dans leur intérêt que de garder nos chips pour nous !

Le parc est sinon très bien pensé pour allier les commodités à la nature et les routes sont très bonnes, on trouve régulièrement des aires de pique-nique et des petits parkings sur le côté de la route pour se garer si on veut prendre une photo, observer le paysage ou des bébêtes qui passeraient par là. Cependant, et heureusement, une grande partie du parc n'est finalement pas accessible et les routes ne dénaturent pas la beauté du paysage... Cependant, sur les lieux à voir, vous ne serez pas seuls, donc il faut être un peu courageux et sortir assez tôt de la tente si on ne veut pas être trop entouré ou avoir trop chaud (si si, ça arrive !).

Autre conseil : il est compliqué de recharger les batteries de téléphone (qui vous servira cependant bien peu vu qu'il n'y a pas beaucoup de zones wifi et le réseau est limité) et de votre appareil photo (penser à en apporter une autre !) si vous êtes en tente. Pensez à apporter une batterie de rechange !

Mammoth Hot Springs Terrace :

Ces terrasses sont vraiment très surprenantes. On croirait que la terre est gelée, morte presque. Le blanc des terrasses provient du calcaire dissolu par l'acide, et ce drôle de mélange permet la fixation de couleurs surprenantes (nous avons vu majoritairement des tons orangés et bruns). Les figures des arbres morts ajoutent à l'atmosphère très particulière et un peu irréelle qui se dégage de ce paysage. Dès ces premières minutes, on était déjà sous le charme du parc... Une courte route accessible en voiture permet d'en faire le tour, mais le mieux est de poser la voiture et de marcher sur le ponton en bois qui permet de voir d'un peu plus près les terrasses. Nous les avons vues asséchées mais honnêtement c'était très beau !

Mammoth Hot Springs

Mammoth Hot Springs

Artist's Paint Pot :

Un court trail sur un chemin très bien entretenu. On arrive d'abord dans la forêt et on est rapidement entouré de bassins fumants (encore plus assez tôt le matin) et après avoir pris un peu de hauteur, on a une très belle vue des bassins et on a pu voir nos premiers mudpots : des bassins de boue fumante et bleublotante (qui fait blupblup quoi). Non pas à cause de la chaleur mais à cause de l'air qui s'échappe... Blup !

Artist's Paint Pot

Artist's Paint Pot

Norris Geyser Basin :

On a profité du tour donné par un ranger pour avoir quelques précisions. En effet, non contents de nous renseigner dans les Visitor Centers, les rangers donnent aussi des conférences en soirée, organisent des visites guidées... Et tout cela gratuitement. C'est l'occasion de mieux comprendre le parc et son fonctionnement, et de découvrir des détails insoupçonnés ! 

Nous avons donc fait le sentier du Back Basin (mon petit bichon n'était pas tenté par le sentier du Porcelain Basin qui, vu de haut, me laissait pourtant rêveuse). Il permet déjà de voir le plus grand geyser actif du monde : le Steamboat Geyser (oui, TOUS les geysers du parc ont un petit nom !). On l'a vu s'agiter un peu, mais on était très loin de ses records de hauteurs. C'était quand même impressionnant ! On voit aussi le long de la balade de jolies sources d'eau chaude et d'autres geysers, mudpots et paysages lunaires. 

Back Basin

Back Basin

Le Grand Canyon de Yellowstone :

Ma qué bellissimo ! Nous avons fait une petite marche au départ d'Artist Point en longeant le Grand Canyon vers le Point Sublime et on en a pris plein les mirettes. Ça commence très fort avec les cascades Lower Falls et l'eau bleu profond qui en sort, mêlée aux rouges et ocres de la terre et au vert des sapins. Et ce régal se poursuit au long de la balade, les jaunes, les rouges, et l'eau vive et vivante qui dévale le fond du canyon. A ne pas manquer, vous le regretteriez !

Une boucle alliant la verdure de la forêt et les paysages du canyon peut être faite, ou une petite partie comme nous avons choisi de le faire.

Grand Canyon de Yellowstone
Grand Canyon de Yellowstone

Grand Canyon de Yellowstone

Vers Old Faithful :

Old Faithful est le geyser emblématique de Yellowstone. Il tient son nom de la régularité de ses jets d'eau qui sont prévisibles à plus ou moins dix minutes ! L'eau jaillit environ toutes les 90 minutes pour le plus grand plaisir des visiteurs.

Sur la route entre Madison et Old Faithful, nous avons fait de nombreux arrêts pour admirer les merveilles qui la jalonnaient.

Nous avons commencé par le Lower Geyser Basin et la Fountain Paint Pot. On peut y admirer des geysers et de très jolies pools (des hot springs relativement calmes) qui sont très colorées sur les côtés. En effet, ces sources chaudes constituent un environnement favorable à des bactéries thermophiles qui s'y développent, formant ainsi des tapis colorés autour des sources. D'où la nécessité de bien rester sur les chemins balisés pour ne pas aller tuer ces bébêtes invisibles mais qui ensemble, enchantent les lieux. 

Nous avons poursuivi par le Middle Geyser Basin qui permet d'admirer l'incroyable et sublime Grand Prismatic Pool, la deuxième plus grande source d'eau chaude au monde, mesurant une centaine de mètres de diamètre. Les couleurs qui l'entourent sont époustouflantes, alliant les rouges, bruns, oranges, jaunes, bleus et verts. On en prend plein les yeux. Malheureusement, le parking était déjà bien plein malgré l'heure (9h) et on a eu du mal à se garer... Nous avons profité d'un espace devant un camping-car qui se prenait pour un bus (et qui donc avait pris une place réservée aux bus), mais nous n'avons pas pu bien profiter puisque nous ne voulions pas rester trop longtemps garés comme ça...

Nous avons continué sur le Black Sand Basin, où le Cliff Geyser nous a bien montré de quel bois magma il se chauffe ! On peut aussi y admirer une petite source chaude colorée, et surtout, il y a moins de monde !

Sur la route de Madison
Sur la route de Madison

Sur la route de Madison

Old Faithful :

A peine arrivés à Old Faithful que le geyser du même nom jaillissait comme s'il nous avait attendus ! Le Visitor Center d'Old Faithful affiche de toute façon les prévisions des éruptions du geyser, ainsi que celles d'autres geysers importants de la boucle de l'Upper Geyser Basin.

Nous avons fait la boucle sans nous intéresser aux éruptions des geysers mais nous avons eu beaucoup de chance car le Grand Geyser a jailli alors que nous étions à deux pas (il a volé la vedette au geyser (en photo ci-dessous) qui faisait des siennes à côté). L'Old Faithful et le Grand Geyser sont impressionnants car leurs jets vont vraiment haut ! Le long du chemin, on peut admirer de nombreux geysers et sources chaudes dont les très colorées Chromatic Pool et Beauty Pool. On observe aussi des paysages surprenants mêlant une terre rouge à un sol blanc et vide de toute plante !

Ne manquez pas non plus d'entrer dans la Old Faithful Inn, une auberge toute en bois, faite en troncs entiers, elle est classée monument national et honnêtement elle en vaut la peine. On a aussi déjeuné dans sa dining room, qui elle aussi est pleine de cachet. Les burgers que nous y avons mangés ne nous laisseront pas un souvenir impérissable, mais le dessert était très copieux (on a partagé un brownie et c'était amplement suffisant).

Upper Geyser Basin
Upper Geyser Basin

Upper Geyser Basin

West Thumb :

Il part de West Thumb une courte randonnée de 2,4 km que nous avons faite assez tôt pour éviter la chaleur : Overlook Lake. Elle est indiquée et par sa facilité d'accès, elle est plutôt fréquentée. Il y a même la possibilité de la faire guidés par un ranger (9h30 le matin lors de notre séjour). Elle permet d'avoir une jolie vue du lac de Yellowstone et doit être particulièrement incroyable au moment du lever du soleil.

Nous avons également fait le tour du West Thumb Geyser Basin, qui est exceptionnel par sa localisation juste à côté du lac de Yellowstone. On voit des geysers tout proches de l'eau et cela rend le paysage encore plus surprenant !

West Thumb Geyser Basin

West Thumb Geyser Basin

Hayden Valley :

Le long de cette vallée, on peut découvrir le Mud Volcano. C'est un mudpot qui bleublote sévère mais surtout qui offre un superbe paysage dès l'arrivée sur les lieux. Les couleurs de la végétation varient et tranchent avec les mudpots blanchâtres... Bref, c'est une petite balade plutôt agréable et sympathique !

On peut également venir à Yellowstone pour chercher à voir des animaux sauvages. Il y a deux endroits privilégiés pour les observer, bien que nous en ayons vu en dehors de ces deux lieux : la Lamar Valley, au nord-est du parc, et la Hayden Valley qui joint Fishing Bridge à Canyon Village. Il existe des excursions privées pour tenter de les voir mais nous n'en avons pas vu l'intérêt vu le coût (40$ par personne) et l'absence de garantie (logique !) d'en voir effectivement. Surtout que nous avions eu déjà la chance d'en voir au hasard de nos visites.

Nous avons cependant choisi de passer notre dernière soirée dans la Hayden Valley car, si nous avions croisé beaucoup de cerfs et biches, ainsi que des chipmunks par milliers et des bisons de loin, mon petit bichon devenait presque bison-obsessed et rêvait d'en voir de plus près. Nous avons commencé par nous installer sur une aire de pique-nique prometteuse et des plus agréables, avec un cours d'eau encadré d'une prairie alléchante pour les bisons... Mais ne voyant rien pendant une heure, nous avons décidé vers 19h30 de remonter un peu vers Canyon Village pour essayer de réaliser son rêve... Par chance, nous n'avons pas eu à rouler beaucoup pour tomber d'abord sur un bison de très près (presque trop si vous voulez mon avis mais on était en sécurité dans la voiture) et quelques mètres plus loin, une prairie était littéralement couverte de bisons de tous les âges qui broutaient/se roulaient dans l'herbe pour se débarrasser des mouches/se couraient après... Une vision enchanteresse qui a transporté mon petit bichon ! C'était vraiment très beau, on se serait cru en un autre temps, où la nature était reine... Incroyable !

En repartant, le soleil se couchait et rosissait les montagnes de l'autre côté du lac (je n'ai malheureusement pas pu capturer cette image), ce qui a clos en beauté cette jolie soirée d'au revoir à Yellowstone.

Bisons de Yellowstone dans la Hayden Valley

Bisons de Yellowstone dans la Hayden Valley

Ce qui m'a surprise et impressionnée à Yellowstone, c'est qu'à aucun moment, on n'a l'impression d'une redondance dans les différents geysers, pools, hot springs et mudpots. Tous sont différents et ont leur charme, on n'est jamais lassé, juste toujours émerveillé... Sans parler des paysages et de la nature, toujours plus belle et admirable.

Yellowstone s'adresse à beaucoup de types de voyageurs :

  • les marcheurs : plus de mille kilomètres de sentiers balisés traversent le parc, pour des marches d'une heure à plusieurs jours (il faut demander un permis pour le camping sauvage, cependant les permis sont limités en nombre)
  • les géologues : la Terre fait ici des merveilles qu'on ne peut voir nulle part ailleurs. C'est vraiment un endroit incroyable !
  • les amoureux de la nature : Yellowstone offre des paysages incroyables et d'une variété surprenante... Passant de la plaine aux montagnes, des forêts de pins aux zones brûlées qui renaissent, des prairies traversées par des cours d'eau vifs aux étendues blanches et mortes entourant les geysers... Sans compter tous les animaux que l'on peut espérer y croiser, en toute liberté... On est chez eux !

On sort de ces quatre jours transformé. Le respect que j'avais déjà pour la Terre, la faune et la flore n'en est que plus profond. C'est un endroit où j'aimerais pouvoir retourner plus tard, pour voir les changements que la Terre et le temps auront opéré et pourquoi pas découvrir Yellowstone à une autre saison...

Si vous le pouvez, lors d'un séjour dans l'Ouest US,
prenez le temps de passer par ce grand parc.

Publié dans Pouet autour du monde

Commenter cet article

Lily 01/11/2016 11:55

Bonjour, toutes ces photos sont magnifiques et me donnent envie de prendre un billet d'avion tout de suite pour y aller, lol. Pour être honnête, voyager en Amérique est l'un de mes plus grands rêves. J'attends ce moment depuis que je suis toute petite.

Lily 04/11/2016 05:03

Oui, j'en suis sûre :-)

Pouet 01/11/2016 19:39

C'est vraiment un rêve qui vaut la peine d'être réalisé !

Mimi 03/09/2016 09:38

Et bien quelle explosion de joie on ressent à te lire ! C'est sûr, tu as aimé. Que dis-je, tu as adoré. Et tu m'as bien donné envie de m'envoler a l'instant vers l'immensité de ce parc. Il y a tant à voir et à découvrir. J'ai bien aimé la précision des distances pour observer les animaux. Je sais maintenant qu'avant de partir, il faudra me charger d'une chaîne d'arpenteur. Merci pour ce beau voyage et à bientot pour d'autres aventures...

Pouet 04/09/2016 18:48

Merci Mimi pour ton passage ! C'est le plus bel endroit que j'aie jamais vu, ça m'a laissé un souvenir et une impression que je crois impérissables !