Le Dill Tee en mode bicolore

Publié le par Pouet

Le Dill Tee, c'est le t-shirt niveau débutant de We Are Knitters.

Pour l'avoir vu à la knitting party, si vous débutez réellement, il vaut peut-être mieux commencer par un downtown snood (déjà laborieux à la première knitting party avec son point de riz) voire même mon tout tout premier tricot : le Blueberry Muffin Snood en point jersey, vraiment idéal pour commencer. La difficulté du Dill Tee est qu'il mélange plusieurs points et pas les plus simples (point de riz, côtes doubles et le plus abordable jersey).
L'autre difficulté c'est que le fil est fin : on voit donc moins vite le fruit de son travail, ça peut donc être un peu décourageant quand on passe trop longtemps sur un seul rang, et que le tricot avance trop lentement (d'ailleurs les copines de la knitting party sont un peu dépitées par la vitesse d'avancement du projet). Il m'a fallu plusieurs dizaines d'heures pour en venir à bout (une cinquantaine d'heures je pense), alors il faut s'armer de patience...

Mais si vous avez déjà un snood ou deux à votre actif, n'hésitez plus, le Dill Tee est pour vous. Je suis vraiment contente car c'est mon premier vêtement (outre le poncho beatknit de Peace And Wool), et je ne l'ai pas recommencé à zéro plein de fois (contrairement au poncho !). J'ai (presque) tout bien fait d'une seule traite, je suis ra-vie.

Dill Tee au soleil

Dill Tee au soleil

Après la première partie (j'ai fait moins de côtes doubles que prévu dans le patron car ça donne un style que j'aime moyennement et en plus je n'étais pas sûre que ça m'aille), j'ai attaqué tranquillement la deuxième moitié... Redoutant quand même le "relevage de mailles", terme complètement mystérieux à mes yeux...

Deuxième round !

Deuxième round !

Le petit plus de ce t-shirt, c'est le point de riz qui contrairement à ce que je pensais, rend bien aussi sur du coton. La dualité jersey/riz est chouette !
Je me demande même si je n'aurais pas dû faire ma bicoloritude à cet endroit : le jersey d'une couleur, le point de riz et les côtes d'une autre. Si vous testez ça, n'hésitez pas à me montrer... Quoi que ce Dill Tee n'est peut-être pas le seul que je ferai, vu qu'il semblerait que je maîtrise le procédé.

Après ça, je suis arrivée au fameux relevage des mailles. En fait, c'est pas si compliqué, je me suis aidée de vidéos variées sur le net, il faut simplement piquer entre chaque maille (voir photo ci-dessous), pour le col ça allait... Par contre, les directives n'étaient pas très claires pour les manches et donc j'ai fait aussi un relevage de mailles sans être sûre que c'était ce qu'il fallait faire... Là, c'était déjà plus difficile, ça fait de petits jours sur les bords, je suis un peu déçue même si ça ne se voit pas vraiment.

Relever des mailles sur un point de riz

Relever des mailles sur un point de riz

Après les coutures et les finitions (rentrage de fils en tous genres)... Il est enfin terminé ! Je suis assez contente du rendu !

Dill Tee bicolore terminé
Dill Tee bicolore terminé

Dill Tee bicolore terminé

Alors, il vous plaît mon Dill Tee ?

Publié dans Pouet se mémérise

Commenter cet article

Nathalie 19/06/2016 20:42

Il est hyper réussi!! Il est comment une fois porté? La taille est bien?

Pouet 19/06/2016 21:09

Il est bien en taille, un chouilla large je dirais. Le tien j'ai peur qu'il soit trop large pour le coup !
En longueur il est pas trop mal non plus, je n'aurais pas été contre quelques centimètres de plus mais ça passe quand même (j'ai déjà ajouté deux-trois centimètres par rapport au modèle original).