Carnet de voyage : Vietnam - Hanoi, Sapa et la baie d'Halong

Publié le par Pouet

Le Vietnam est un pays qui montre des visages très différents qu'on soit dans les rizières du Nord ou dans le delta du Mekong, en passant par la ville impériale de Hué...

J'ai choisi de faire deux articles pour présenter notre voyage afin de rendre le contenu plus digeste ;)
Dans cet article, je présenterai la visite du nord : Hanoï, Sapa et les rizières, la baie d'Halong...

Carte d'identité du Vietnam :
Superficie : 331 690 km²
Population : 92 millions d'habitants.
Monnaie : le dong (1 € est environ égal à 25 000 dongs en avril 2016).
Langue : vietnamien, langues des ethnies minoritaires (khmer, cham, thaï, sedang, miao-yao, chinois), anglais, français.
Capitale : Hanoï.
- Nature du régime : communiste, parti unique. Le Parti communiste vietnamien compte environ 3,7 millions de membres, répartis en 56 000 cellules, soit environ 5 % de la population totale.
Sites classés au Patrimoine mondial de l'Unesco : la baie d’Along, la cité impériale et les tombeaux de Huế, la vieille ville de Hội An, le sanctuaire de Mỹ Sơn et le parc national de Phong Nha-Kẻ Bàng.

Pour partir :
Papiers (pour les Français) : passeport valable 6 mois après la date d'expiration du visa ; visa pour les séjours de 15 jours ou plus (pour les séjours de 14 jours ou moins, le passeport suffit ! (en tout cas à l'heure où j'écris ces lignes)).
Décalage horaire : + 5h en été, + 6h en hiver.
Meilleure saison : cela dépend de la zone que vous souhaitez visiter. Globalement, le mois d'avril (voire mai) est le plus propice à la découverte du pays dans de bonnes conditions.
Durée de vol direct : 11h30.
- Vaccins : en ce qui nous concerne, nous avons fait le vaccin contre la typhoïde (Typhim, non remboursé) et le vaccin contre l'hépatite A (Havrix 720 deux fois, car le Havrix 1440 est en rupture, remboursé). Nous avons également prévu des comprimés anti-paludiques à prendre tous les jours (remboursés), mais avec le recul je ne suis pas certaine de leur nécessité lorsqu'on fait le même itinéraire que nous.

En savoir plus sur le site du routard.

Est-ce que la vie est chère au Vietnam ?
Non, absolument pas. Le PIB par habitant est d'environ 2 630 € ce qui fait du Vietnam un pays pauvre du point de vue occidental. Le principal coût du voyage sera donc votre billet d'avion (en ce qui nous concerne, nous avons payé 740 € pour l'aller-retour avec Thai Airways (15 heures et quelques de voyage, une escale à Bangkok)). Ce qui peut aussi augmenter le prix du voyage, ce sera les éventuelles excursions que vous ferez là-bas.
Les vietnamiens sont très gentils à l'égard des touristes malgré la différence de niveau de vie, cependant, ils sont parfois un peu insistants pour vendre le fruit de leur travail. Par ailleurs, j'ai discuté avec des gens qui avaient voulu vivre avec 2€ par jour lors de leur voyage et ils ont trouvé les vietnamiens désagréables : peut-être était-ce parce que ces derniers étaient gênés de voir des touristes vivre comme eux (c'est en tout cas comme ça que je l'interprète).
Notre voyage nous a coûté globalement entre 1 300 et 1 500 euros chacun tout compris (plus ou moins suivant les dépenses faites sur place, les souvenirs rapportés, etc.). Par contre, nous ne sommes pas passés par une agence et avons tout organisé nous-mêmes.

Nos vacances au Vietnam :

Nous sommes partis deux semaines au Vietnam en avril 2016. Nous avons souhaité visiter le Vietnam du Nord au Sud pendant ce laps de temps, et il nous a donc fallu organiser notre temps au mieux car trois semaines auraient été plus confortables pour parcourir tant de kilomètres. Cependant, nous n'avons pas trop de frustration et avons vu à peu près tout ce que nous voulions voir. Nous étions cinq sur place (ce qui a pu aider pour négocier les tarifs des excursions), dont ma belle-soeur choupinette enceinte de 4 mois qui a pu profiter du voyage malgré quelques réajustements pour ne pas risquer quoi que ce soit.

Avant le départ, puisqu'il allait faire chaud, mon petit bichon a voulu s'acheter une casquette qui ne craindrait pas la décoloration. On est donc allés à Décathlon et on a trouvé la casquette idéale pour 5 €. Croyez-moi si vous l'osez, on l'a amenée dans la voiture et en rentrant, plus moyen de la retrouver. Si ça c'est pas une vraie malédiction de la casquette (après les épisodes 1 et 2). On a retourné ciel et terre sans succès, c'est donc résignés qu'on a racheté la même (sans jamais remettre la main sur la première).

Notre parcours au Vietnam

Notre parcours au Vietnam

Visite d'Hanoï :

Nous sommes arrivés à Hanoï après 15 heures de voyage dans les pattes, il était 9h du matin et on avait la journée devant nous. La première chose qui frappe à Hanoï, c'est le bruit incessant des klaxons des scooters qui roulent sans cesse dans toutes les artères de la ville et entre lesquels il faut slalomer pour traverser une route. Dépaysement assuré !

L'objectif premier de cette journée à Hanoï était la négociation des excursions ; en effet, il vous faudra aller d'agence en agence pour comparer les prix et les offres que l'on vous fait et choisir l'excursion qui vous semble la plus chouette ! Attention cependant : si votre excursion comprend une nuit d'hôtel, n'hésitez pas à demander dans quel hôtel vous êtes censé être logé et à vérifier l'état de celui-ci sur internet (la différence de prix peut aussi s'expliquer comme ça). N'hésitez pas non plus à négocier les tarifs que l'on vous propose (dans la limite du raisonnable). En ce qui nous concerne, nous avons pris nos excursions au Hanoi Rendezvous Hostel.

Outre la négociation, il y a plein de jolies choses à voir à Hanoï. Et plein de bonnes choses à manger aussi !

Mes coups de coeur à Hanoï :

  • Le mausolée de Ho-Chi-Minh : très impressionnant. Ambiance communiste sévère, rien qui dépasse. A faire pour l'ambiance et pour voir la dépouille de l'oncle Ho qui date quand même d'il y a 70 ans et qui est très bien conservé.
  • Le temple de la Littérature : un petit coin tranquille ; l'occasion de voir des autels richement décorés. Idéal pour une promenade. Un peu dans le même esprit en beaucoup plus petit : le temple Quan Than.
  • Le quartier des 36 corporations : se promener dans le quartier, s'imprégner de la vie grouillante qui le caractérise, aller au marché de nuit.
  • Les environs du lac Hoan Kiem : de jour comme de nuit, le lac est agréable et s'y promener vaut le coup !

Nous n'avons pas eu l'occasion de visiter la pagode Tran Quoc, à mon grand regret ! Mais on en prend plein les yeux rien qu'en se promenant : voir les vendeuses de fleurs ou de fruits aux coins de toutes les rues, les coiffeurs de rue avec leur miroir accroché aux murs des bâtisses, les petites chaises sur les trottoirs pour accueillir la foule à l'heure du déjeuner...

D'ailleurs, pour manger à Hanoï, vous pouvez aller déguster un pho délicieux chez Pho Gia Truyen (50 000 dongs maximum pour le pho en avril 2016, soit un peu moins de 2 €). Il est aussi possible de manger dans la rue Ngo Hang Chieu, juste à côté de notre hôtel (le Hanoi Paradise Hotel, que soit dit en passant, je vous recommande pour son emplacement, la gentillesse du personnel et la qualité du petit déjeuner ; il est aussi plutôt propre et bien entretenu) une petite rue où des gens proposaient à manger, nous avons pu y déguster de délicieux banh xeo (sorte de crêpe fourrée). Sans oublier le café aux oeufs (qui ressemble plus à un café avec de la crème pâtissière plus légère) de chez Giang !

C'est au départ d'Hanoï que nous avons fait notre première excursion vers Sapa. Ma belle-soeur choupinette, qui n'allait pas se taper un trek dans les rizières, est restée à Hanoï avec sa maman. Elles en ont d'ailleurs profité pour faire un cours de cuisine qui les a ravies (avec Awesome Travel - cooking class si ça vous tente).

Dans les rues d'Hanoï
Dans les rues d'Hanoï
Dans les rues d'Hanoï
Dans les rues d'Hanoï

Dans les rues d'Hanoï

Le Pho vietnamien

Le Pho vietnamien

Excursion à Sapa :

C'est à mon avis l'excursion la plus dépaysante qu'on ait faite. Et qui nous a permis de voir les paysage les plus beaux.

Nous avons payé, pour cette excursion, environ 75 € par personne pour un trek de deux jours une nuit, tout compris sauf les boissons. Elle s'est déroulée de la façon suivante :

  • à 22h environ nous avons pris le bus de nuit (couchette, très bien pensé, avec suffisamment de place pour pouvoir s'allonger) après qu'un taxi nous a pris à l'hôtel
  • arrivée à Sapa vers 4h30 du matin, dodo jusqu'à 6h environ. Puis quelqu'un est venu nous chercher pour nous amener à un hôtel où nous avons pris notre petit déjeuner et une douche (bienvenue après la chaleur du bus (ben oui, une fois qu'il est arrivé il coupe le moteur donc la clim et on cuit tous))
  • notre guide est venue nous chercher : c'était une guide de l'ethnie des hmongs noirs et c'était vraiment très chouette de l'avoir comme guide ! Elle nous a raconté beaucoup de choses sur sa culture et a volontiers répondu à nos questions. Nous l'avons trouvée très sympathique ! Elle était accompagnée d'autres femmes hmongs qui elles ne parlaient pas anglais, mais qui étaient tout aussi gentilles. Nous étions une petite dizaine à faire le trek de Sapa à Ta Vân. Nous avons marché de 9h environ, jusqu'à 15h environ. Les paysages traversés étaient vraiment magnifiques, bien qu'il ne fasse pas très beau. Nous nous sommes arrêtés pour goûter de la canne à sucre, et pour déjeuner à Lao Chai. C'est d'ailleurs à Lao Chai que les autres femmes hmongs se sont arrêtées, après nous avoir vendu quelques objets artisanaux qu'on leur a achetés avec plaisir tant leur gentillesse nous a touchés.
  • de retour à Sapa, nous avons pu aller à l'hôtel (la guide nous avait suggéré de visiter Sapa, nous avons préféré faire un somme :D ). Sapa est de toute façon très bétonnée et le tourisme récent l'a, je pense, un peu défigurée. 
  • notre guide est venue nous chercher pour aller dîner, nous a amenés au restaurant prévu par l'excursion puis nous sommes rentrés nous coucher (encore, mais ça fatigue le trek dans les rizières !).
  • le lendemain, c'était reparti pour la marche plus facile jusqu'à Catcat. Cette fois, nous n'étions que cinq touristes, accompagnés de notre guide de la veille. Le circuit était plus touristique et moins charmant, mais plaisant quand même, avec de jolis points de vue sur les rizières. Nous sommes rentrés pour manger à Sapa, puis avons pris une douche et nous sommes promenés un peu dans Sapa.
  • nous avons repris le bus pour Hanoï à 16h et sommes arrivés vers 21h30 sur place.

Ce qui m'a plu dans cette excursion, outre les paysages de rizières typiques, c'est le contact avec les femmes hmongs et la possibilité d'échanger avec elles. C'était vraiment sympathique de les rencontrer, et de discuter avec elles. On se sentait un peu comme dans Rendez-vous en Terre Inconnue, avec cette peur de déranger. Notre guide nous a assuré que pour eux, le tourisme était une chance... Je ne sais pas trop quoi en penser, au vu des grands hôtels bétonnés qui poussent à Sapa, mais il est certain que nos guides ne nous ont pas donné l'impression de gêner, bien au contraire.

Quand on marche autour de Sapa...
Quand on marche autour de Sapa...
Quand on marche autour de Sapa...

Quand on marche autour de Sapa...

Excursion à la baie d'Halong :

En théorie, nous devions faire la baie de Tu Long, moins touristique. Mais, comme indiqué sur l'itinéraire lors de la réservation de l'excursion, nous avons fait simplement le trajet habituel à l'envers avec une petite portion dans la baie de Tu Long qui, finalement, n'apportait pas grand chose.

L'excursion nous a coûté 105 € il me semble pour deux jours et une nuit (ç'aurait pu être moins cher si nous avions fait l'itinéraire classique). Le trajet de l'aller s'est déroulé en minibus (très mini, du coup, ça sautait sévère sur la route et on était un peu inquiets pour ma belle-soeur choupinette). En 4h environ, halte au magasin touristique du coin comprise, nous sommes arrivés à destination. 

Nous avons déjeuné sur le bateau, puis nous avons fait une balade en canoë très sympathique. Certains se sont même baignés. Ensuite, nous sommes retournés sur le bateau, puis nous avons attendu le dîner qui a été précédé d'un cours de "rouleaux de printemps". C'était amusant et convivial ! Après le dîner, on a fait un petit jeu de société, puis on s'est couchés mais la soirée karaoké battait son plein (extinction de la musique vers 22h30).

Le lendemain, à 6h30 pétantes, le guide a réveillé le bateau par un message dans les hauts parleurs de chaque cabine (sympaaaa). Heureusement, mon petit bichon m'avait réveillée avant pour voir le lever de soleil (le seul moment où le soleil était visible de la journée ; globalement, le temps était plutôt brumeux). Petit déjeuner dans la foulée, il ne faut pas traîner car à 7h30 nous partions en direction de la Grotte de la Surprise. La grotte n'est pas dingue du tout, mais l'excursion permet d'avoir une belle vue sur la baie. Nous avons enchaîné sur la visite d'un parc à huîtres perlières (personnellement ça m'a fait mal au coeur de voir ces pauvres petites huîtres zigouillées, mais bon) et évidemment, sa boutique. Nous sommes ensuite rentrés sur le bateau et avons mangé (à 10h30, oui oui), car il fallait après qu'on débarque fissa et que les nouveaux arrivants soient accueillis. Nous avons ensuite repris un bus vers 12h30 pour rentrer vers Hanoï (ouf, celui là était plus grand et avait des suspensions en meilleur état !).

Cette excursion m'a laissé un goût un peu amer : si les paysages sont beaux, le rythme est réglé à la minute et ne laisse pas le temps à un quelconque papillonnage. Je pense que notre bateau n'est pas le seul dans ce cas... De plus, la baignade dans la baie ne m'a pas tentée : on voit sur l'eau un film huileux lié à la pollution... 
Je ne sais pas comment le site va évoluer dans les prochaines années, mais le tourisme intensif qui y sévit rend les lieux moins "purs". Je n'étais initialement pas très intéressée par la visite de la baie d'Halong, mais mon petit bichon lui a été subjugué par les lieux. 
En ce qui me concerne en tout cas, j'aurais peut-être privilégié la visite de la Baie d'Halong terrestre, vers Ninh Binh, idéale aussi pour celui qui descend vers le sud.

Baie d'Halong au lever du soleil

Baie d'Halong au lever du soleil

Après un quatrième épisode de la malédiction de la casquette... oui un quatrième épisode... Oubliée à l'hôtel, dans la chambre (en tout cas d'après mon petit bichon), en partant en excursion pour la baie d'Halong, cette 2e casquette Décathlon ne retrouva jamais le chemin de la tête de mon petit bichon... Le personnel de l'hôtel ne l'aura pas vue non plus. Il faut croire que les casquettes Décathlon ont la fâcheuse manie de se volatiliser. C'était donc sans casquette que mon petit bichon allait affronter cette deuxième semaine sous la chaleur étouffante du sud vietnamien...

Et donc après cet épisode et cette semaine à Hanoï, nous avons pris le train de nuit pour Hué (environ 25 € la couchette). Une sacrée aventure à lui tout seul ce train de nuit ! Nous sommes arrivés avec 3 heures de retard sur un trajet déjà très long (départ 19h30, arrivée prévue 9h). Nous avions pris une cabine de six couchettes pour nous cinq. La nuit a été un peu agitée : il y avait pas mal de bêbêtes sympatoches dans la cabine (blattes majoritairement), et malgré une tentative de décontamination avant la nuit, on a vu des copines survivantes le lendemain matin. On n'a malgré tout pas trop mal dormi, mais sur la fin c'était quand même long.

La visite du centre et du sud dans un prochain article... !

Publié dans Pouet autour du monde

Commenter cet article

Tonkin Voyage Vietnam 26/09/2016 15:50

Excellent article!...de très belles photos. Vous semblez avoir apprécié la beauté du lieu...
Bonne journée!

Pouet 26/09/2016 16:45

Merci pour votre passage !

Mimi 25/05/2016 14:18

Voilà un voyage magnifique, très dépaysant : géographie, histoire, langue et menus très différents de notre culture. Les photos sont magnifiques. J'aurais bien aimé en voir plus d'ailleurs, tu m'en as donné le goût... J'attends la suite.