Une alternative à l'objectif macro : la bague macro

Publié le par Pouet

La macro, c'est beau. Mais la macro, ça coûte cher.

J'aime beaucoup la macrophotographie (même si honnêtement, pour l'instant j'en fais vraiment très peu). Mais si on veut s'équiper pour en faire sérieusement, l'objectif macro représente un budget considérable. 

Mon appareil photo numérique, le Fujifilm X-A1, aussi chouette qu'il est, n'était livré qu'avec deux objectifs dont la distance minimale de mise au point est de 30 cm, largement insuffisant pour la macrophotographie. Vu que j'avais envie de m'y essayer et que je suis loin d'avoir un niveau professionnel qui justifierait que je claque une somme effroyable pour un objectif, j'ai préféré prendre l'alternative c'est-à-dire la bague macro.

Qu'est-ce que c'est qu'une bague macro ?

C'est aussi appelé une allonge car, comme son nom l'indique, elle permet d'allonger l'objectif : elle se place entre le boîtier et l'objectif et permet de s'approcher davantage du sujet et donc de faire de la macro. C'est en fait un tube vide, avec simplement des connectiques qui permettent d'utiliser l'autofocus et autres outils disponibles sur le boîtier.

En ce qui me concerne, j'ai opté pour la bague MCEX-16 de Fujifilm. J'ai constaté une baisse de l'efficacité de l'autofocus ce qui m'a contrainte à passer en manuel parfois (même si avec l'usage, je maîtrise mieux et arrive mieux à gérer l'autofocus). En ce qui concerne le prix, elle coûtait entre 80 et 90 €. Elle existe aussi en version "moins zoomante" : la MCEX-11 qui est un peu moins chère (70 €). Contre 600 € pour l'objectif macro de Fujifilm : le calcul est vite fait pour l'amatrice que je suis. On peut en trouver des moins chères de marques différentes, compatibles avec les montures Fuji. J'avais peur de la qualité mais finalement, je ne sais pas si ça change grand chose vu que la mise au point est un peu capricieuse de toute façon.
Cependant, le petit détail que j'aime sur cette bague (et sur tous les objectifs Fuji, c'est peut-être le cas aussi sur les autres marques mais je ne les ai jamais manipulées donc je ne peux pas savoir), c'est le petit point rouge qui permet de savoir comment placer la bague (ou l'objectif, donc) pour le mettre s'arracher les cheveux et sans forcer. 

Bague macro MCEX-16Bague macro MCEX-16

Bague macro MCEX-16

Tous les constructeurs proposent ces bagues ou allonges qui permettent aux débutants en macro mais aussi aux gens plus exigeants de faire de la macrophotographie : l'avantage de la bague macro est qu'elle n'amène pas de diminution de la qualité optique de l'objectif et si votre objectif est très bon, votre photo en macro le sera aussi.

Je suis donc satisfaite des photos que j'ai prises jusqu'ici même si je n'ai pas encore fait de séance macro sérieuse. Pour optimiser les photos en macro, il faut aussi investir dans un trépied afin de gagner en stabilité (vu que le "zoom" est plus important, la prise de vue sera plus délicate et les mouvements amplifiés, il faut donc être le plus stable possible). La bague macro, c'est la solution économique et cependant très satisfaisante pour faire de la macro (contrairement à la bonnette macro, à laquelle je m'étais aussi intéressée, mais qui, parce qu'elle se place comme un filtre, peu diminuer la qualité optique (surtout quand, comme moi, on s'intéresse à l'entrée de gamme)).

Voici une photo prise avec ma bague macro (sans trépied, parce que je suis une grosse feignasse !). Vous avez pu en voir quelques unes dans d'autres articles (par exemple ici ou ici ou encore ).
J'aimerais prendre des papillons ou des abeilles en macro, mais je ne me sens pas à la hauteur... Du coup, je me contente de quelques rares photos à sujets immobiles !

 

Rose au MCEX-16

Rose au MCEX-16

Et vous, vous vous intéressez à la macrophotographie ?
Quel matériel utilisez-vous ?

Commenter cet article