Sherlock Holmes Détective Conseil : un jeu difficile mais immersif !

Publié le par Pouet

Vous vous sentez l'âme d'un détective privé ? Vous avez deux ou trois heures devant vous ? Alors n'hésitez plus, résolvez une enquête !

Sherlock Holmes Détective Conseil

Sherlock Holmes Détective Conseil

Le principe du jeu :

Londres, fin du 19e siècle. Sherlock Holmes est le détective privé que tout le monde s'arrache. Les joueurs sont des enfants des rues auxquels il fait appel pour résoudre ses enquêtes et avoir des suppléments d'information. Mais cette fois, c'est aux enfants seuls de résoudre l'enquête, individuellement ou de manière coopérative.

Sherlock Holmes - Détective Conseil est donc un jeu coopératif ou pas (suivant la façon dont on choisit de jouer) pour 1 à 8 joueurs. Sur la boîte, il est écrit de 60 à 120 minutes de jeu mais j'aurais envie de dire "mon OEIL !". Quand on y joue avec mon petit bichon, on passe bien 3 heures à se triturer et torturer les méninges.

Déroulement du jeu :

La première enquête s'appelle "Le magnat des munitions". Tout (ou presque) se passe avec le livret de l'affaire. Les premières pages sont vouées au laïus de ce cher Sherlock et d'un homme venu rendre compte d'un meurtre. Il faut bien noter (sur papier ou dans la tête) toutes les infos qui semblent intéressantes dans cette introduction, cela déterminera la marche à suivre.

Matériel pour Sherlock Holmes Détective Conseil
Matériel pour Sherlock Holmes Détective Conseil

Matériel pour Sherlock Holmes Détective Conseil

Les joueurs disposent également d'un plan de Londres (qui sert relativement peu), un journal daté du jour de l'affaire en cours et d'un annuaire.
Attention, les affaires sont données par ordre chronologique et il est possible que dans une affaire donnée, il faille se référer à des journaux des dates antérieures.

Une fois que les joueurs ont lu et bien compris les tenants et aboutissants de l'affaire, il faut décider comment procéder. Aller sur les lieux du crime ? Rendre visite au suspect principal ? A la femme de la victime ? Ils pourront faire tout cela grâce à l'annuaire et au livret : chaque lieu et chaque personne intervenant dans l'affaire ont une adresse et ils pourront trouver (ou pas, car parfois on fait chou blanc) un texte dans le livret relatif à ce lieu ou cette personne. Le texte correspond à une description des lieux, ou à une visite chez la personne (avec les dialogues, etc). De toutes ces informations recueillies, il faut extraire l'essentiel pour résoudre l'affaire le plus rapidement possible.

Lorsque les joueurs pensent avoir résolu le mystère, ils vont répondre aux questions sur l'affaire à la fin du livret. Il y a aussi des questions "bonus" qui jugeront du niveau d'investissement. Chaque bonne réponse apporte des points. Sherlock, lui, a 100 points. Je vous le dis tout de go : Sherlock est imbattable. Il résout les affaires en très peu de pistes (chaque texte lu dans le livret compte pour une piste) et parfois on se demande comment il a fait (et si on dépasse le nombre de pistes suivies par Sherlock, on perd des points).
Si vous choisissez de jouer en mode solo (ou par groupe), vous aurez aussi la satisfaction de battre ou non les autres équipes/joueurs.
Quand on joue avec mon petit bichon, on essaie en premier lieu de résoudre l'énigme, c'est déjà un assez gros défi en ce qui nous concerne et il nous arrive d'être plutôt à côté de la plaque.

Mon avis sur le jeu :

C'est un jeu franchement difficile, où on se trouve parfois découragés. Il est aussi un peu long, si on est perspicace et qu'on veut vraiment faire au mieux. Mais j'adore ce jeu, je trouve qu'il est palpitant et passionnant. Avec mon petit bichon, on a déjà "résolu" huit énigmes, mais on n'a jamais joué que tous les deux en coopération. Je pense qu'il serait plaisant de jouer avec d'autres pour avoir plus d'idées et/ou peut-être passer moins de temps et/ou mieux résoudre l'affaire. Il existe également des extensions de ce jeu (de nouvelles enquêtes) disponibles au prix de 5 € (sauf pour les lots de plusieurs enquêtes qui sont aux alentours de 25 € je crois).

Certaines enquêtes sont plus abordables que d'autres dans le lot, et certaines sont assez tirées par les cheveux. Mais globalement, elles sont quand même bien faites et bien ficelées.

Le point négatif de ce jeu est évidemment le manque de rejouabilité : une fois que l'enquête est faite, il est délicat de la refaire (quoi que, dans trois ou quatre ans, on devrait quand même avoir oublié). Mais je trouve que l'investissement vaut quand même le coup, car chaque enquête représente un temps de jeu considérable (deux ou trois heures) et donc vous avez, dans la boîte de départ, ce qui représente quand même entre 20 et 30 heures de jeu pour un jeu qui coûte 40 €. C'est en plus un jeu très original et unique en son genre.

Vous laisserez vous tenter par Sherlock Holmes Détective Conseil ?

Publié dans Pouet joue

Commenter cet article