Les côtes doubles et simples

Publié le par Pouet

Les côtes, c'est le contraire du point de riz. Et contrairement à leur nom, c'est pas si simple !

J'ai voulu refaire des côtes doubles suite à l'échec de mon projet "petit bichon" donc vous entendrez bientôt (j'espère, ça voudrait dire qu'il est fini) parler. Et là, trou de mémoire absolu, je fouille sur le net et vois des infos :

  • il faut un nombre pair de mailles
  • il faut prendre les mailles "comme elles se présentent"
  • toujours commencer par le même type de point (endroit ou envers) au début de chaque rang

Autant le premier point est clair, autant les deux autres me laissaient dubitative, le deuxième parce que je ne le comprenais pas, le troisième parce qu'il me semblait douteux.

Première info : il faut prendre les mailles comme elles se présentent : en gros, la côte, c'est le contraire du point de riz. Or le point de riz, quand y'a la petite boule (voir photo dans l'article point de riz), on tricote à l'endroit. Ben c'est simple, là, quand y'a la petite boule, on tricote à l'envers

Si on veut faire des côtes simples, on fait un coup endroit, un coup envers, et si on veut des doubles, deux endroits, deux envers et ainsi de suite.

Deuxième info : toujours commencer par le même type de point (endroit ou envers) au début de chaque rang : pour les côtes doubles, cette information ne vaut que si votre nombre de mailles est un multiple de 4 (par exemple 36 ou 44) mais pas si vous avez un nombre de mailles divisible par 2 mais pas par 4, par exemple 38. Si vous faites ça alors que vous avez 38 mailles, vous allez vous retrouver avec un double point de riz. Bof bof (oui, j'ai testé avant de me rendre compte de l'erreur). En revanche, cette info me semble valide pour les côtes simples.

Les conseils à appliquer :

  • nombre de mailles pair (même si je suis convaincue qu'on puisse le faire avec un nombre impair de mailles, ce sera sans doute moins joli)
  • veiller à bien placer son fil de laine sans quoi on aura des noeuds : derrière pour les mailles endroit, devant pour les mailles envers
  • quand on voit la petite boule du tricot, on tricote la maille à l'endroit, l'autre type de mailles à l'envers

​Une fois qu'on sait ça, on peut faire des côtes simples, doubles, mais aussi des côtes 3/2, 3/3, à vous de voir !

A quoi ça sert, les côtes ?

Les côtes, simples ou doubles (ou triples, ou quadruples, etc), c'est pas le point le plus sexy qui soit je trouve (mais c'est mon goût). Et c'est difficile de les faire très régulières en plus (les miennes pourraient l'être plus...)(elle est drôlement poilue ma laine dites-donc !), je crois même que ma maman, tricoteuse avertie, les faisait à la machine quand elle tricotait car à la main ça rendait moins bien. Cependant, c'est un point classique qu'on retrouve souvent au bas des pulls, des écharpes, car ça évite le roulottis du jersey. Vous faites le début de votre écharpe en côtes simples ou doubles (il paraît que les doubles sont plus souples) et après vous faites votre jersey et le bas de votre écharpe ne roulera pas (mais les côtés si, je vous rassure :D ; du coup vous pouvez aussi faire quelques mailles de côtes de chaque côté pour éviter le roulottis des côtés mais ça j'en parle bientôt, dans mon projet petit bichon).

Pour les autres conseils, n'oubliez pas mon article ;)

Côtes doublesCôtes doubles

Côtes doubles

Alors à vous les côtes simples, doubles et même plus si affinités, apprenties knitters !

Publié dans Pouet se mémérise

Commenter cet article

Knit'à brac 03/03/2016 18:24

Merci pour ces infos pratiques super utiles !!