Carnet de voyage : Copenhague et ses environs

Publié le par Pouet

Le Danemark et sa capitale, c'est tout un art de vivre... Un pays plat, où le vélo est maître et où les gens sont, d'après eux, les plus heureux d'Europe. Vous demandez à voir ? Suivez le guide !

Carte d'identité de la ville :

Superficie : 86 km² pour la ville et 2 561 km² pour la région
Population : 569 000 habitants (1 900 000 habitants pour la région de Copenhague-Hovedstaden).
Densité : 711 habitants/km² pour la région
-
 Monnaie : la couronne danoise (Dkk) ; 1 € vaut 7,45 Dkk.
Langue : danois.
Taux de chômage national : 5,2 % (ce qui fait du Danemark un modèle !)
- Régime national : monarchie constitutionnelle parlementaire.

Sites classés au Patrimoine mondial de l'Unesco : château de Kronborg, la cathédrale de Roskilde.

Pour partir :
Papiers (UE) : carte d'identité ou passeport en cours de validité.

Décalage horaire : aucun.
Meilleure saison : entre fin mai et mi-septembre.
Durée de vol direct : 1h45.

En savoir plus sur le site du routard.

Est-ce que la vie est chère à Copenhague ?
Oui, oui et re-oui ! Si vous choisissez d'aller au Danemark, il faut prévoir le budget qui va avec. Petite anecdote : je vais acheter du pain à la boulangerie le premier jour de notre séjour, avec en poche l'équivalent de 3,5 € environ, ce que je pensais être amplement suffisant. Je jette mon dévolu sur une baguette conséquente cependant, assez lourde pour une baguette et la boulangère me donne son prix : 4,7 € ! Ouch ! Donc j'étais partie pour en prendre la moitié quand un monsieur a gentiment voulu payer ce qui me manquait (je me sentais très mal à l'aise de ne pas avoir pu imaginer que ça puisse être si cher !). Bon, le pain est vraiment quelque chose à part et il n'y a qu'en France que c'est un aliment consommé quotidiennement, ce qui influe aussi sur le prix, mais quand même, ça vous donne une idée.

Nos vacances à Copenhague :

J'ai visité Copenhague et ses environs à l'été 2015, pour une semaine.

On a trouvé un billet d'avion à un prix à peu près correct pour la meilleure période. Mais c'est quand on a commencé à regarder pour les hôtels qu'on a chouiné sévère.

Pour vous loger à Copenhague, je vous conseille des solutions alternatives aux hôtels : auberges de jeunesse, airbnb. En ce qui nous concerne, on a choisi airbnb et on a trouvé un logement entier très bien situé pour 60 € la nuit (contre 80 € la nuit pour les hôtels les moins chers). L'avantage est que nous pouvions nous faire à manger dans de bonnes conditions, ce qui limitait les coûts. D'ailleurs, je vous recommande Christianhavn pour vous loger, c'est un quartier central et qui permet de voir plein de choses autour.

Autre chose à savoir : il peut faire frisquet au Danemark. Même si nous y sommes allés au coeur de l'été, la température ne dépassait pas les 20°C, et elle est même descendue à 14°C donc il faut prévoir pull, veste et coupe-vent. Peut-être aussi que nous n'avons pas été chanceux !

Que voir à Copenhague ?

A Copenhague, il y a plein de choses à faire et à voir. 

Si vous êtes gourmet et que vous en avez les moyens, on y trouve le Noma, un restaurant qui a été jugé comme le meilleur du monde récemment. On y a pas mis les pieds, mais si vous y allez, racontez-nous !

Du côté des musées, nous avons vu le Nationalmuseet, où on peut voir un drakkar, et une peinture assez originale (elle est peinte sur une surface plate et se reflète dans un cylindre qui permet de l'admirer aux bonnes proportions), surprenante ! Nous avons aussi visité Ny Carlsberg Glyptotek qui est gratuit le mardi (cela peut changer d'ici votre visite, vérifiez ici). 

Mais ce qui est pour moi le plus plaisant à Copenhague, c'est de flâner dans les rues, et de découvrir de beaux petits coins.

Mes coups de coeur à Copenhague :

  • Nyhavn : c'est l'image classique de Copenhague, très jolie au coucher du soleil, toujours animée, il est plaisant de s'y promener. On peut aussi faire un tour de Copenhague en bateau au départ de Nyhavn. On y est allés à plusieurs reprises, dont un soir où, pour faire passer un bateau avec un mât particulièrement haut, ils ont levé un pont !
  • se promener dans Christianhavn, qui rappelle un peu Amsterdam ou Venise, avec ses nombreux canaux...
  • l'immanquable quartier de Christiania, une ville dans la ville, un quartier autonome avec ses propres règles, indépendantes de celles du Danemark. A Christiania, on vend du cannabis librement (interdiction de courir pour ne pas créer la panique, interdiction de prendre des photos (rangez votre appareil photo, sinon on peut vous ennuyer pour ça)), on a inventé une espèce de vélo avec coffre ouvert permettant de trimballer les enfants, etc. Un très bon restaurant bio dans ce quartier : Morgenstedet.
  • la relève de la garde sur Amaliensborg Plads
  • le magasin Légo où vous pouvez créer votre figurine sur mesure, où des légos géants vous regardent depuis la vitrine, où la foule se presse et s'oppresse
  • le Bastard Café où nous avons passé une soirée (et on a essayé une deuxième fois mais c'était plein à craquer) à jouer avec des Danois, c'était vraiment chouette !
  • admirer Copenhague du haut du sommet de Vol Frelsers Kirke

On n'a évidemment pas manqué la petite sirène, mais elle ne nous a pas laissé un souvenir impérissable si ce n'est les hordes de gens qui l'entourent... C'est aussi l'un des emblêmes de Copenhague, c'est pourquoi nous avons fait le détour pour aller la voir, mais si vous la manquez, ne vous en mordez pas les doigts...

Le Danemark durable :
Ce que nous n'avons pas fait et qu'il est sans doute très plaisant de faire à Copenhague, c'est aussi de louer un vélo pour visiter la ville. En effet, vous verrez plein de gens à vélo et la ville est vraiment faite pour ça : pistes cyclables, pas de gros dénivelé... Un bon moyen de se promener !
Vous serez également surpris de voir que les bouteilles d'eau et canettes sont consignées : lorsque vous en achetez au supermarché, vous payez un surcoût qu'on vous rendra si vous rapportez votre bouteille. De ce fait, les rues sont très propres et nous avons assisté à un concert dans Christianhavn où les gens buvaient des bières, d'autres personnes ramassaient alors les canettes pour en obtenir la consigne le lendemain. Je trouve cette idée très chouette !

 

Copenhague
Copenhague
Copenhague
Copenhague
Copenhague

Copenhague

On a aussi pris le train à deux reprises. Au passage, la gare est très jolie (on avait l'impression de partir pour Poudlard !).

Excursion à Hillerod :

Nous avons visité le château de Frederiksborg, à Hillerod. Nous avons commencé par une promenade dans les jardins (malgré le vent) puis nous avons visité l'intérieur du palais par le biais d'une visite guidée (sans supplément) qui a duré environ trois quarts d'heure. C'était vraiment très intéressant et la guide était très agréable ! Elle nous a appris beaucoup de choses sur la monarchie danoise et l'histoire danoise de façon plus générale. Nous avons fini par l'exposition des robes de la reine, qui n'était que temporaire. Encore une fois la sympathie des danois s'est dévoilée : un couple a proposé de nous donner sa place (valable à la journée) une fois qu'ils avaient achevé leur visite, mais nous avions déjà acheté la nôtre et nous revenions des jardins pour faire la visite guidée.
Un drame s'est joué à Frederiksborg cependant, la malédiction de la casquette a commencé à ce moment là : une bourrasque bien sentie a envoyé la casquette de mon petit bichon droit dans les douves du château... Début d'une série noire en terme de casquettes...

Château de Frederiksborg
Château de Frederiksborg
Château de Frederiksborg

Château de Frederiksborg

Excursion à Roskilde :

Nous avons également pris le train pour nous rendre à Roskilde. Là, nous avons visité le musée des bateaux vikings. On arrive d'abord dans une zone "artisans" où des gens fabriquent des objets mais aussi des bateaux à la mode viking. Une fois dans le musée à proprement parler, nous avons eu le droit à une visite guidée également, où nous avons appris beaucoup de choses sur les vikings (en fait, ce sont des gens comme vous et moi !) et sur la fabrication des bateaux (leurs différences suivant l'usage qu'ils en avaient). Il y avait également un film qui relatait une expédition récente faite avec un drakkar construit "comme les vikings", c'était vraiment plaisant et ça donnait des envies d'évasion (et on regarde le film assis dans un drakkar, en plus !). Le petit plus qui m'a séduite, c'est aussi la possibilité de se déguiser en viking pour les photos (moi ça me fait toujours marrer ce genre d'opportunités).

Nous voulions aussi visiter la cathédrale de Roskilde, classée au patrimoine mondial de l'Unesco, mais l'entrée est pas donnée, donc on s'est contentés de l'observer de dehors.

Roskilde
Roskilde
Roskilde

Roskilde

Excursion sur l'île de Mon :

Nous avons aussi loué une voiture pour une journée afin de découvrir l'île de Mon. A ne pas manquer !

Après deux heures et quelques de route, on arrive aux falaises de l'île de Mon, les falaises blanches... Il pleut encore à torrents, mais on profite d'une accalmie pour commencer la promenade (et on a eu de la chance, ça s'est découvert pendant la balade pour qu'il se remette à pleuvoir quand on retrouvait la voiture !). Beaucoup de marches à descendre puis à monter pour se balader le long de la mer, mais les paysages sont très beaux. Pensez à bien prendre de quoi vous couvrir (14°C indiqués lorsque nous sommes remontés dans la voiture, à 13h15 pourtant, à l'heure où ça cogne !).

Ensuite, nous nous sommes élancés sur la route des églises. C'est vraiment très surprenant, les peintures ne ressemblent en rien à celles qu'on voit dans nos églises, elles sont d'un style beaucoup plus simple, voire simpliste, un peu enfantin, et ça nous a plu ! En plus, on était seuls dans les églises ou presque, y'avait vraiment pas un chat...
En cours de route, on s'est arrêtés manger à Stege, dans le restaurant Stoberiet, c'était un buffet simple mais bon (cela dit, je ne me souviens plus du prix...).

En remontant vers Copenhague, nous nous sommes arrêtés à Hojerup pour voir l'église à flanc de falaise, qui donne directement sur la mer. C'était une belle halte, non indiquée dans le routard. Par contre on y est arrivés un peu tard dans l'après-midi, donc la côte n'était plus éclairée par le soleil (qui avait fini par se montrer). 

On n'avait pas de GPS, mais il y a sur Windows Phone une application Cartes qui permet de télécharger des cartes vraiment très précises, avec le nom de toutes les petites rues. Du coup, j'ai vraiment été une copilote de choc !

Île de Mon
Île de Mon
Île de Mon

Île de Mon

A ne pas manquer :

  • Nyhavn et Christiania à Copenhague
  • l'île de Mon si vous avez le temps, c'est vraiment très beau !

Les bons plans :

  • manger au resto bio de Christiania appelé Morgenstedet et s'en sortir pour 50 ou 90 dkk par personne suivant votre choix, et en plus c'est très bon !
  • se loger par Airbnb pour pouvoir cuisiner
  • penser à ramener ses canettes/bouteilles qui sont consignées

Et vous, qu'avez-vous aimé à Copenhague ?

Publié dans Pouet autour du monde

Commenter cet article

Julie 10/08/2016 11:17

Super voyage au Danemark! C'est top que tu ais eu le temps de découvrir les environs de Copenhague: ils y a tellement de beaux coins!

Pouet 10/08/2016 17:11

Salut Julie ! Merci pour ton commentaire. Ce qui est top au Danemark c'est qu'on peut facilement voyager en train, ce qui nous a poussés à aller un peu plus loin. Tu es allée au Danemark toi aussi ?

Joe 24/03/2016 19:00

Bonjour Pouet, super article. Je confirme que la vie est chère mais comme l'Europe du Nord dans son ensemble. Ceci étant, Copenhague reste notamment une belle étape de quelques jours avant de poursuivre vers le Grand Nord...