Carnet de voyage : Andalousie

Publié le par Pouet

Avec mon petit bichon, on est des globes-trotteurs. Et l'Andalousie, avec ses palais d'influence arabe, ses villes cosmopolites et son soleil harassant nous attirait.

Carte d'identité de la région :

Superficie : 87 597 km².
Population : 47 737 940 habitants.
Villes principales : Malaga, Grenade, Séville, Cordoue...
Monnaie : l'euro.
Langue : espagnol.
Sites classés au Patrimoine mondial de l'Unesco : l'Alhambra, le jardin du Generalife et l'Albaicín, à Grenade ; le centre historique de Cordoue ; le parc national de Donaña ; la cathédrale, l'Alcázar et l'Archivo de Indias à Séville ; les ensembles monumentaux Renaissance de Úbeda et Baeza ; un grand nombre de grottes, au titre de « l'art rupestre du Bassin méditerranéen de la péninsule Ibérique ».

Pour partir :
Papiers (UE) : carte d'identité ou passeport en cours de validité.
Vaccins conseillés
 : aucun.
Meilleures saisons : le printemps et l'automne.
Durée d'un vol direct : 2h15 pour Séville.
Décalage horaire : aucun.

En savoir plus sur le site du routard.

Est-ce que la vie est chère en Andalousie ?
La vie en Andalousie et de façon générale en Espagne est moins chère qu'en France. Vous pourrez trouver des restaurants, des logements de vacances et hôtels à des prix intéressants. L'Espagne est le pays des tapas, vous pouvez manger sur le pouce des produits de qualité. On a déniché de petites pépites dont je vous parlerai plus bas ;)

Avec mon petit bichon, nous avons aussi visité la Costa Brava et les alentours de Barcelone, si ça vous intéresse.

Nos vacances en Andalousie :

J'ai visité l'Andalousie en deux parties : une fois pour 6 jours à Séville en mars 2013, une fois pour une semaine lors d'un roadtrip à l'été 2015.

A Séville, nous sommes restés un jour de plus que ce qui était prévu car notre avion avait été annulé mais grand bien nous en fît : cela nous a permis de découvrir un des joyaux sévillans qu'on aurait manqué sans ça !

Pour notre roadtrip, nous avons commencé par Grenade pour finir par Cordoue en passant par Cadix et Ronda.

Roadtrip andalou

Roadtrip andalou

Premier round : Séville

Nous sommes allés à Séville pour 6 jours qui se sont transformés en 7 grâce à un avion annulé. Nous avons donc pu voir plein de choses ! Normalement, le mois de mars est idéal pour visiter Séville, en ce qui nous concerne on a eu beaucoup de pluie mais c'était bien quand même !

Mes coups de coeur sévillans :

  • l'Alcazar de Séville : un palais superbe où vous aurez plein de choses à voir, des intérieurs aux jardins et orangeraies, à ne pas manquer !
  • les tapas : un restaurant dont je me souviens encore trois ans après... la Casa de Europa. Des tapas pas données mais délicieuses !
  • la cathédrale et la Giralda : des dimensions incroyables dans cette cathédrale qui cache le tombeau présumé de Christophe Colomb !
  • la casa de Pilatos : un peu dans le même thème que l'Alcazar, plus petite et plus personnelle cependant... 
  • une promenade dans les quartiers sévillans en particulier celui de Santa Cruz, sans oublier la Plaza de Espana qui est SU-PERBE (et qu'on n'aurait pas vue si notre avion n'avait pas été annulé !)
  • Metropol Parasol : idéal pour avoir une autre vue de Séville (même si ce n'est pas forcément utile si vous êtes monté en haut de la Giralda)
Séville
Séville
Séville

Séville

Deuxième round : le roadtrip

Première étape : Grenade

En ce qui nous concerne, on venait de Carthagène en arrivant sur Grenade et nous en avons profité pour nous arrêter à la Bateria de Castillitos : un lieu surprenant où cohabitent les paysages magnifiques et les engins de guerre. C'est une halte rêvée pour avoir un beau point de vue sur les environs (par contre il ne faut pas être pressé car la route est zigzaguante et de ce fait un peu longue).

Nous ne sommes par contre restés qu'un jour plein à Grenade. Nous n'en avons pas vu grand chose de ce fait, mais bon, nous avons pu découvrir l'Alhambra. Si vous souhaitez vous aussi visiter ce monument phare de Grenade, prenez la peine de réserver vos places à l'avance, vous vous éviterez bien des soucis :) et serez sûrs de choisir l'heure de passage aux palais, et d'avoir une place ! Car la particularité de cette visite est que vous avez un horaire précis pour la visite des palais nasrides (vous faites tout le reste comme bon vous semble) et il faut vous y tenir. J'ai vu des gens qui s'étaient trompés entrer quand même, mais j'imagine que c'est assez rigide.

Nous avons également pu nous promener dans le quartier de l'Albaicin qui est vraiment un quartier charmant et paisible, tout à fait typique donc à ne pas manquer (on s'y est aussi perdus en quittant Grenade en voiture, ça c'était moins une partie de plaisir :D imaginez-vous coincés dans ces ruelles très étroites avec des sens interdits partout... grave erreur que de faire confiance au GPS !).

J'aurais aussi aimé visiter le quartier du Sacromonte mais ça n'était pas possible... car nous partions direction Ronda !

 

Granada
Granada
Granada

Granada

Deuxième étape : Ronda

Ronda, c'était une nuit seulement, mais une étape qui nous en a mis plein les yeux ! C'est une petite ville très mignonne et hors norme avec la faille énorme qui la coupe en deux parties, reliées par un pont. Sans compter les panoramas superbes sur les environs !

Et à Ronda on a découvert une pépite culinaire : la Casa Maria. Vous entrez, on vous installe (on a vraiment eu un super accueil, très amical et souriant), et le chef vous sert ce qu'il veut. Le point positif c'est qu'on a goûté à plein de choses délicieuses. Le point négatif, c'est quand même qu'on mangeait sans savoir combien ça allait nous coûter... On s'en est sortis pour une cinquantaine d'euros - donc pas donné pour l'Espagne, surtout pour un midi - mais ravis quand même car c'était délicieux et qu'on a quand même eu l'impression d'en avoir pour notre argent.

Du coup, pour digérer, on s'est promenés le long d'un chemin qui nous a permis de faire face au pont. C'était joli, c'était frais, c'était Ronda.

Ronda
Ronda
Ronda

Ronda

Troisième étape : Conil de la Frontera et les environs

Après notre nuit à Ronda, nous avons pris la route pour Conil de la Frontera (qui en soit ne casse pas trois pattes à un canard) afin d'y rester pour deux nuits, et de rayonner autour. Sur la route, nous avons fait une halte à Arcos de la Frontera qui est assez jolie étant donné qu'elle surplombe de haut la campagne andalouse.

Conil, quant à elle, n'a qu'un intérêt limité. Certaines ruelles un peu étroites sont jolies, mais nous les avons trouvées bondées et la plage n'a aucun charme. Le vrai coup de coeur de cette journée fut Vejer de la Frontera qui est un village blanc typique de l'Andalousie. Ses ruelles étroites, vallonnées, son charme paisible et le coucher de soleil ont fini de nous emballer. Cerise sur le gâteau, la Plaza de Espana qui n'était pas sans rappeler celle de Séville en nettement plus petite. Que voir à Vejer me direz-vous ? Rien de spécial, vous répondrai-je. Laissez-vous aller, flânez, promenez-vous, mangez une glace, asseyez-vous sur un banc à l'ombre, sur la plaza de Espana, et regardez le temps filer en vous imprégnant de ce moment.

Nous avons aussi profité de notre présence à Conil pour aller à Cadix. Et à Cadix, nous avons découvert (encore, oui, je sais !) une pépite culinaire : la Taperia de Columela. En même temps, merci tripadvisor... (je viens de regarder, il est encore classé premier le coquin !) Mais ce succès est à mon sens mérité : on a mangé des choses goûtues et subtiles, variées de surcroît car en petites portions... et on s'en est sortis pour une vingtaine d'euros ! et oui, c'est ça l'Espagne comme on l'aime ! On est aussi montés au sommet de la Torre Tavira pour surplomber Cadix, et on a vu l'ingénieuse chambre noire (un système surprenant qui permet de voir la ville sur un disque, à 360° et en temps réel... un peu comme dans un sous-marin en fait !). Une promenade sympathique dans la ville européenne qui ressemblerait le plus à La Havane... Cependant, Cadix ne me semble pas être une étape obligatoire. Surtout que l'eau de l'Atlantique était glacée, même fin août !

Vejer de la Frontera
Vejer de la Frontera
Vejer de la Frontera

Vejer de la Frontera

Cadix

Cadix

Dernière étape (et pas des moindres) : Cordoue

Cordoue, malgré la fournaise que c'était lorsque nous l'avons visitée, m'a complètement enchantée. Un dédale de ruelles ombragées (encore heureux), de jolies places animées, un cours d'eau qui la traverse, un pont éclairé au clair de lune, et surtout... la Mezquita.

Mes coups de coeur cordouans :

  • vous l'aurez compris, la Mezquita
  • les jardins de l'Alcazar, pleins de superbes couleurs (on visite aussi l'Alcazar qui lui est bien pâlichon comparé à son grand frère sévillan)
  • les patios du Palais de Viana : les patios sont partie intégrante de la culture andalouse et ceux qu'on découvre ici sont jolis et originaux. L'entrée est un peu chère cependant.
  • la découverte de patios, de placettes, de ruelles toutes plus charmantes les unes que les autres

Si vous ne souhaitez pas prendre d'audioguide, la visite de la Mezquita est libre et gratuite avant 10h (bon, on se fait virer à 9h30, je ne vais pas vous mentir). Venez donc dès l'ouverture des portes, à 8h30, vous imprégnez de l'atmosphère incroyable qui se dégage de ce bâtiment multiculturel. En plus il n'y a pas grand monde si tôt ! On y est allés deux matins le temps de bien voir (car une heure c'est un peu juste). Superbe !

Et pour se rafraîchir à petits prix, nous avons fait une halte à la Zumeria El Arbolito, pas trop loin du centre ville à pied (même si chaque pas nous coûtait, par cette chaleur). Les jus de fruits frais et autres milkshakes y sont délicieux !

Cordoue
Cordoue
Cordoue
Cordoue
Cordoue

Cordoue

A ne pas manquer selon moi :

  • Vejer de la Frontera : un superbe exemple de village blanc...
  • Ronda : une petite ville surprenante, charmante
  • Cordoue : une ville pleine de richesses et de secrets dans laquelle il fait bon se promener (sauf à 15 heures en plein mois d'août, ça va de soi :) ) !

Les bons plans :

  • pour visiter la Mezquita à Cordoue, y aller avant 10h (en fait, même avant car vous serez sortis à 9h30) pour profiter de la Mezquita sans la foule
  • bien réserver à l'avance vos entrées pour l'Alhambra de Grenade pour choisir l'heure de votre visite des palais nasrides

​A vous l'Andalousie, maintenant ! Olé !

Publié dans Pouet autour du monde

Commenter cet article

Lolo 18/04/2016 08:01

je n'ai visité aucun des pays où tu es allée, par contre je suis allée en Floride et au Québec,comme toi, j'ai fait des articles sur mon blog ...
si tu as l'occasion un jour d'y aller n'hésites surtout pas !!!
bizzzz !!

Mimi 27/02/2016 09:05

Séville reste la ville européenne qui m'a le plus touchée... Pour l'instant. J'en ai encore plein à voir !

Pouet 27/02/2016 19:32

C'est fou, nous n'avons aucun souvenir du tram de Séville ! On a dû manquer ça... ! L'ambiance des villes andalouses est vraiment agréable, bourdonnante de vie. Pour la météo à Séville on a vraiment eu la poisse d'après les locaux. Mais c'était beau quand même ! La Mezquita de Cordoue est siii belle !
De toute façon l'Andalousie entière est superbe !

Mimi 27/02/2016 19:25

J'ai aimé la ville, son mélange d'ancien et moderne. Son tramway qui nous emmenait partout. Le coucher de soleil sur le Guadalquivir. Ses tapas et sa sangria. Ses bruits le soir quand tout le monde est dehors et bavarde. C'est vrai nous y sommes allés en mai, il faisait très beau ! Et à Cordoue, mon souvenir reste la magnifique mosquée-cathédrale qui a su attirer alternativement deux religions...

Pouet 27/02/2016 11:22

Séville est une très belle ville, qu'y as-tu aimé ? Mais j'ai préféré Cordoue qui est encore plus belle je trouve !